Grosjean hospitalisé un jour de plus, il veut courir à Abu Dhabi

Romain Grosjean va passer 24 heures supplémentaires à l'hôpital où il est pris en charge à Bahreïn, mais a fait savoir à son écurie qu'il espérait être au départ du Grand Prix d'Abu Dhabi dans dix jours.

Grosjean hospitalisé un jour de plus, il veut courir à Abu Dhabi

Victime d'un terrible accident dans le premier tour du Grand Prix de Bahreïn dimanche dernier, Romain Grosjean poursuit sa convalescence au Bahrain Defence Force Hospital, près de Sakhir. Si sa sortie était espérée ce mardi, elle devrait finalement avoir lieu demain. Quoi qu'il en soit, le Français a déclaré forfait pour le week-end prochain et ne participera pas à l'épreuve sur le circuit extérieur de Sakhir. En revanche, il a émis le souhait de reprendre le volant pour la dernière manche de la saison, à Abu Dhabi, qui serait également sa dernière apparition avec Haas avant de quitter la Formule 1. Pour le Grand Prix de Sakhir, il sera remplacé par Pietro Fittipaldi, qui fera à cette occasion ses grands débuts dans la discipline.

Lire aussi :

Sorti de sa monoplace en proie à un violent incendie après avoir traversé un rail de sécurité, Grosjean est hospitalisé depuis dimanche mais son état de santé n'inspire pas d'inquiétude. Il a essentiellement souffert de brûlures au niveau des mains et des chevilles. Günther Steiner a donné de ses nouvelles ce mardi, après lui avoir déjà rendu visite la veille.

"L'objectif, c'est vraiment que Romain voudrait le faire", assure-t-il au sujet du dernier Grand Prix. "J'en ai parlé hier avec lui. Il veut vraiment être à Abu Dhabi. Mais je lui ai dit : 'Essaie d'aller mieux, nous parlerons dimanche ou lundi pour voir si c'est faisable selon comment tu te sens'. Nous verrons quand nous y serons, pour le moment nous avons du temps. Pietro est là, Romain est là, nous devons juste voir comment il se sens, donc il n'y a pas d'urgence à décider quoi faire. Cela dépend de sa santé. J'ai discuté avec un de ses gars, car il était avec le médecin avant. Ils ont fait quelque chose pour ses brûlures, je ne sais pas exactement quoi."

"Il reste une nuit de plus à l'hôpital, mais il n'y a rien de préoccupant à ça. Ils disent juste que c'est un environnement plus sûr, principalement à cause des brûlures. Ils ont dit qu'ils le gardaient une nuit de plus. Mais tout se passe bien. Le gars qui l'accompagne m'a dit que les médecins étaient très satisfaits et que ça se passait comme ils voulaient, donc il n'y a pas de complication ou autre. Il ne reste pas une nuit de plus parce qu'il y a un problème, c'est juste mieux pour que la guérison soit plus rapide. Je n'ai pas parlé avec lui aujourd'hui car il était avec les médecins. Mais hier il était très stable mentalement, très bien. Il essaie juste d'aller mieux pour être dans la voiture à Abu Dhabi. C'est l'objectif, je pense que ça montre qu'il veut continuer."

Sur les circonstances de l'accident, Steiner refuse de s'exprimer à la place de son pilote mais donne quelques indications. "Il se souvient comment il est sorti, il me l'a très bien expliqué", précise Steiner. "Ce qu'il m'a demandé c'est : 'Comment j'ai fini là ?' Je lui ai dit : 'En gros, tu as roulé sur la voiture de Kvyat, tu as tourné à droite sur sa roue avant, et ça t'a envoyé dans le mur'. Il dit qu'il n'a pas vu la voiture. Je ne veux pas parler à sa place et dire qu'il ne se souvient pas, je crois qu'il n'a pas réalisé ce qu'il avait fait. Je ne dirais pas qu'il a perdu la mémoire. Je pense que ça s'est passé tellement vite qu'il ne peut pas s'en souvenir."

partages
commentaires
Le GP de France 2021 annonce sa jauge d'accueil du public
Article précédent

Le GP de France 2021 annonce sa jauge d'accueil du public

Article suivant

L'incendie de Grosjean préoccupe Todt : "Nous devons comprendre"

L'incendie de Grosjean préoccupe Todt : "Nous devons comprendre"
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021