Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas

Le directeur de l'équipe Haas explique n'avoir pris encore aucune "décision claire" pour savoir qui de Romain Grosjean ou Nico Hülkenberg pourrait épauler Kevin Magnussen au sein de l'équipe en 2020, bien qu'il ait fait savoir qu'il souhaitait avoir réglé ce sujet d'ici la fin du mois de septembre.

Grosjean ou Hülkenberg : "Pas une décision claire" pour Haas

Günther Steiner dispose désormais d'un choix entre son pilote franco-suisse ayant rejoint le projet depuis le premier jour du projet américain, et l'Allemand, dont l'entente avec Renault prend fin au terme de cette saison et qui sera remplacé par Esteban Ocon en 2020. Cependant, pas plus Romain Grosjean que Nico Hülkenberg ne tient pour le moment la corde pour le volant Haas 2020, assure Steiner.

"S'il s'agissait d'une décision claire, elle serait facile à prendre et nous serions immédiatement d'accord", explique-t-il, en référence à ses délibérations faites avec Gene Haas, propriétaire du team. "Nous ne sommes pas sûrs de ce qui est le meilleur : ni lui, ni moi. Il peut toujours me dire quoi faire et a ce privilège car il finance l'équipe. Il donne de la valeur à mon opinion, et nous discutons donc pour prendre la meilleure décision pour l'équipe et non pour nous-mêmes."

"Ce que nous avons n'est pas mal, mais pouvons-nous le rendre meilleur ? À quel point s'agit-il d'un risque à prendre et cela peut-il aller dans la mauvaise direction ? Il y a beaucoup de pour et contre, mais à un moment donné, nous devons atteindre une conclusion."

Lire aussi :

Steiner assure cependant une chose : ce n'est pas sur les quelques prochaines courses que Grosjean peut gagner ou perdre son volant, car l'équipe sait déjà de quoi le #8 est capable... à tous les niveaux. "Ce sur quoi je souhaite insister est que nous n'allons pas juger Romain course par course. Il est certain qu'il a besoin d'un bon résultat, et qu'il sait ce qui aide et n'aide pas. Il s'agit plus de savoir où nous souhaitons aller avec l'équipe dans le futur. C'est une décision supérieure. Nous connaissons assez bien Romain. S'il a un mauvais week-end, ça ne veut pas dire que le suivant ne sera pas fantastique."

Peut-être l'un des facteurs peut-il concerner également l'unité affichée en interne avec Kevin Magnussen. On sait les relations froides entre Hülkenberg et le Danois, mais sont-elles réellement meilleures avec son équipier actuel, contre lequel il s'est souvent frotté en piste ?

"Il nous faut prendre une décision pour l'équipe, au sujet de la direction que nous souhaitons prendre, qui est la meilleure. Rester avec ce que nous connaissons, ou aller vers quelque chose de nouveau ? C'est la plus grande décision à prendre actuellement, et cela prend un peu de temps. Nous avons beaucoup de considération pour son expérience et, comme je l'ai dit, il s'agit plus de décider là où nous souhaitons emmener le team par la suite."

Steiner estime que l'équipe n'a pas à prendre la décision à la va-vite compte tenu du fait que les deux pilotes en lice devraient rester disponibles. "Nous ne sommes pas dans le désespoir pour boucler ceci. Le marché n'a pas beaucoup bougé cette année et il n'y a pas de grands mouvements en cours. Il est très difficile de décider quoi faire et c'est la raison pour laquelle cela prend un peu plus de temps. Ce n'est pas une question de : 'il est bon ou il n'est pas bon'. Nous connaissons Romain et pouvons voir ce qu'a fait Hülkenberg. Il s'agit donc plus de savoir ce qui s'insère le mieux dans le grand plan d'ensemble pour faire avancer l'équipe, plutôt que de raisonner course par course."

partages
commentaires
EL1 - Leclerc sur le fil, des drapeaux rouges à la pelle
Article précédent

EL1 - Leclerc sur le fil, des drapeaux rouges à la pelle

Article suivant

Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs

Hamilton et Norris répondent à Villeneuve sur les simulateurs
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021