Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
19 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
68 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
81 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
117 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
138 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
152 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
180 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
187 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
201 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
271 jours

Grosjean - J'ai du mal à comprendre la voiture

partages
commentaires
Grosjean - J'ai du mal à comprendre la voiture
Par :
30 avr. 2016 à 14:41

Il n’y aura pas eu de miracle pour Romain Grosjean lors des qualifications du GP de Russie, la Haas continuant d’être un mystère pour le pilote français.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Après le conte de fée des deux premiers Grands Prix, Haas et Grosjean connaissent un retour sur terre relativement brutal. En difficulté en Chine sur un circuit abrasif et difficile pour le train avant, la VF-16 n’est pas vraiment au mieux en Russie sur un circuit qui n’use pas beaucoup les gommes et qui est difficile avec le train arrière.

Une situation qui laisse perplexe le pilote au numéro 8, auteur du 15e temps et englué dans le peloton. Perplexité qui dure depuis deux semaines. "Je ne suis pas forcément content avec la voiture depuis le vendredi en Chine", a-t-il déclaré au micro de Canal+ après la séance.

"On a du mal à comprendre pourquoi, alors c'est vrai que ce sont des circuits extrêmement différents des deux premiers, beaucoup plus lisses en termes de tarmac et on a du mal à chauffer les pneus. C'est une explication certes mais la voiture, J'ai du mal à la comprendre. Il faut qu'on analyse, on est encore jeunes. Maintenant, au fond de moi, j'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui ne joue pas (sic), on n'arrive pas à trouver. Je suis en bagarre avec la voiture en permanence."

Et il ne s’attend pas vraiment à ce que la course soit meilleure : "C'est mal entamé. Ça sera une course assez facile sur un arrêt. Les pneus sont trop durs, c'est comme piloter sur de la glace... Les ultrasofts auraient pu passer ici. On entend les Mercedes dirent qu'ils n'ont pas de grip, alors imaginez pour les autres !"

Article suivant
Palmer - Enfin une bonne voiture !

Article précédent

Palmer - Enfin une bonne voiture !

Article suivant

Button "si proche, mais si loin" de la Q3

Button "si proche, mais si loin" de la Q3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifications
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard