Grosjean : La Lotus E21 devrait être à son aise à Yeongam

A Singapour, Romain Grosjean a connu une grosse désillusion lorsque des problèmes techniques l'ont contraint à l'abandon alors qu'il pouvait viser le podium à la régulière

A Singapour, Romain Grosjean a connu une grosse désillusion lorsque des problèmes techniques l'ont contraint à l'abandon alors qu'il pouvait viser le podium à la régulière.

Malgré cette déception, le pilote franco-suisse arrive à Yeongam en confiance. Troisième en qualifications à Singapour, Grosjean sait que sa monoplace est capable de signer de bons résultats et espère poursuivre sur sa lancée.

"Avant de me rendre en Corée, les sensations sont positives", explique Grosjean. "La voiture était bien à Singapour et elle devrait encore l’être en Corée. Une qualification dans le top trois à ce stade de la saison montre que notre package reste très bon. Alors si nous pouvons conserver un niveau de performance équivalent lors des prochaines courses, nous serons en position de force."

L'an dernier, Grosjean a découvert le circuit de Yeongam au volant de la Lotus E20. Qualifié en septième position, le Français avait rallié l'arrivée à la même place pour ramener de précieux points à son écurie.

"Je l’ai découvert l’an dernier et je le trouve plutôt intéressant. Il n’a pas été si difficile à apprendre, même s’il se compose de trois parties bien différentes, avec la longue ligne droite dans le premier secteur, des virages rapides et moyens dans le deuxième et un profil course en ville dans le troisième. La portion la plus compliquée se situe aux virages 11 et 12 qui ne sont vraiment pas faciles à bien négocier. Mais dans l’ensemble, ce n’est pas trop mal et je pense que la E21 devrait être à son aise."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités