Grosjean : La Lotus E21 devrait se montrer forte à Austin

Un quatrième podium d’affilée lui a échappé à Abou Dhabi

Un quatrième podium d’affilée lui a échappé à Abou Dhabi. Mais Romain Grosjean a particulièrement hâte d’arriver à Austin et il estime que sa grande forme peut se prolonger aux Etats-Unis.

Etes-vous pressé d’arriver à Austin ?


Vraiment, oui. L’an dernier, nous avons réalisé un week-end correct lors de cette première visite au circuit of the Americas. Mais cette année, je pense que nous avons le potentiel pour faire beaucoup mieux. En 2012, le revêtement était tout neuf et la température assez fraiche, ce qui nous a mis en difficulté pour trouver le grip et les bons réglages parce que nous découvrions ce nouveau tracé. Cette année, nous disposons des datas, nous attendons un temps plus chaud et je sais que le team et moi nous travaillons vraiment bien ensemble pour extraire une grosse performance de la voiture.

Quelles sont les difficultés particulières du circuit of the Americas ?


C’est un circuit plutôt équilibré où il n’y a pas un domaine particulier à privilégier pour que la voiture soit performante. Encore une fois, la E21 devrait se montrer forte. L’an dernier, le challenge consistait à trouver le niveau de grip voulu et je pense que cela va se reproduire. La désignation des pneus est orientée sur les durs, il faudra donc bien les travailler pour les amener à la bonne fenêtre de performance. La température annoncée est plus élevée cette année, cela va nous aider et la surface de la piste aura un peu évolué par rapport à la dernière fois. Dans l’ensemble, je crois que nous avons le potentiel pour très bien faire.

Vous avez réalisé des départs éclairs récemment. Pourrez-vous rééditer à Austin ?


Il faut reconnaitre que les départs n’étaient pas mon point fort l’an dernier. Mais j’ai énormément travaillé avec l’équipe pour progresser en ce domaine et cela a l’air de marcher, surtout lors des dernières courses. J’ai pu prendre la tête au Japon et, à Abou Dhabi, j’ai pu trouver une trajectoire sur la partie glissante à l’extérieur dans les premiers virages. Bien entendu, je veux me qualifier aussi près que possible de la pole à Austin. Ensuite, réussir un excellent départ pour prendre la tête serait un début parfait !

Que pensez-vous de l’Amérique ?


J’y suis venu pour la première fois l’an dernier, pour la course et j’aime vraiment les Etats-Unis. C’est un pays tellement immense, je n’en ai vu qu’un infime partie. Depuis l’an dernier, je me suis acheté une Harley Davidson, autrement dit, Austin avait dû me faire forte impression ! Je l’ai faite customiser et peut-être que je viendrai faire un trip aux Etats-Unis dans l’avenir. A côté des motos fabuleuses, il y avait aussi tellement de fans enthousiastes l’an dernier, c’était vraiment magnifique.

Une frustration d’avoir loupé de podium à Abou Dhabi ?


Bien sûr ! Je crois que j’ai fini à environ une seconde derrière [Nico] Rosberg à l’arrivée, je revenais bien sur lui dans les derniers tours. Mais ma cadence n’était pas suffisante pour me rapprocher assez avant le drapeau à damiers. C’est dommage de n’avoir pas pu enchainer avec un quatrième podium de rang, mais si on se souvient des ennuis que j’ai rencontrés en essais libres 2 et en qualifications, je crois qu’une quatrième place est un résultat décent. Sur la performance, j’aurais même peut-être pu attaquer Mark [Webber] pour la deuxième place, mais quelques fois cela se passe comme ça. Je pense que nous avons tiré le maximum de cette course.

Pouvez-vous revenir sur le podium à Austin ?
Nous viserons la meilleure performance possible. Voyons comment cela va se passer.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités