Grosjean : "La voiture est inconduisible"

partages
commentaires
Grosjean :
1 nov. 2014 à 20:03

Avec seulement 18 voitures à Austin ce week-end, il était d'autant plus difficile de se frayer un chemin en Q2 pour Lotus

Avec seulement 18 voitures à Austin ce week-end, il était d'autant plus difficile de se frayer un chemin en Q2 pour Lotus. Pourtant, Pastor Maldonado y est parvenu au contraire de Romain Grosjean, dernier de la séance. Le Franco-Suisse partira une place plus haut grâce aux pénalités de Vettel et Kvyat mais cela ne risque pas de le consoler, à l'entendre.

"La voiture est inconduisible. Ce matin elle était bonne, mais plus maintenant. On essaye de faire tout ce qu'on peut mais c'est inconduisible", déplore t-il au micro de Canal+.

L'année dernière sur le même circuit, Grosjean luttait pour la première ligne. La chute n'en est que plus douloureuse, surtout lorsque cet écart de performance ne s'explique pas : le Français n'a même pas changé les réglages entre la dernière séance d'essais et la Q1.

"On ne comprend pas. Le problème, c'est que lorsqu'on ne change rien, ça change les choses quand même...", lâche-t-il avec amertume.

Prochain article Formule 1
Comment une équipe F1 gagne-t-elle en valeur sans profits?

Article précédent

Comment une équipe F1 gagne-t-elle en valeur sans profits?

Article suivant

Sebastian Vettel : "Des qualifications inutiles"

Sebastian Vettel : "Des qualifications inutiles"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean Boutique
Type d'article Actualités