Grosjean - Lotus s'est perdu entre les réglages 2013 et 2014

partages
commentaires
Grosjean - Lotus s'est perdu entre les réglages 2013 et 2014
2 mai 2014 à 11:00

Jamais Romain Grosjean n’aura connu début de saison aussi compliqué

Jamais Romain Grosjean n’aura connu début de saison aussi compliqué. Au volant d’une monoplace en net retard sur la concurrence, le Français s’est débattu durant les premières courses de la saison. Outre la fiabilité qui faisait défaut, la Lotus E22 était d'après lui à la limite d’être inconduisible jusqu’au dernier Grand Prix en Chine.

« C’était très instable et imprévisible », reconnait Grosjean dans les colonnes d’Autosport. « C’était dû au set-up de l’année dernière qui ne fonctionnait pas avec les règles de cette année et à l’aéro qui ne fonctionnait pas comme nous le voulions. Tout est lié. »

Le natif de Genève explique que le retard accumulé par Lotus n’a permis à l’équipe et aux pilotes de se concentrer sur les réglages précis de la E22 qu’à partir des essais libres en Chine. Auparavant, selon Grosjean, le set-up général utilisé aurait été basé sur celui de l’année passée.

« Nous avons débuté du mauvais pied avec le set-up de base, ce qui n’était pas l’idéal pour la réglementation de cette année. C’était difficile de piloter et pas très efficace », précise-t-il. « Les pneus ont changé, l’aérodynamique et l’unité de puissance aussi, et nous avions gardé la direction que nous avions l’année dernière, ce qui était bien pour la E21 mais ne fonctionnait pas avec la E22. Nous avons désormais des idées sur la manière de régler la voiture pour la rendre plus facile à piloter. Nous devons simplement continuer à travailler. »

Grosjean défend donc

l’approche de son patron Gérard Lopez

, qui se borne à expliquer le manque de résultats de Lotus par un manque de temps pour mettre au point la voiture. Dans les faits, la tendance est à l’amélioration puisque la dixième place tendait les bras à l’équipe à Shanghai avant que la boite de vitesses ne vienne jouer un vilain tour à Grosjean.

« Nous avons fait une grosse amélioration en Chine, mais nous n’avons pas changé qu'une seule chose. Au final, il y a beaucoup de choses qui rendent une voiture meilleure », ajoute-t-il. « Je suis certain qu’il y a plus de potentiel dans la voiture que ce que nous avons vu jusqu’à présent. On ne sait jamais, on va rapidement dans une direction et rapidement dans une autre. Il s’agit juste de travailler et de mettre les choses bout à bout. Si nous pouvons aller de l’avant, ce serait bien de revenir sur le podium. »

Prochain article Formule 1
Lauda n'a qu'un mot pour Hamilton : Remarquable !

Article précédent

Lauda n'a qu'un mot pour Hamilton : Remarquable !

Article suivant

Williams publie un bilan financier positif pour 2013

Williams publie un bilan financier positif pour 2013

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Gerard Lopez
Type d'article Actualités