Grosjean marque des points qui font "du bien à tout le monde"

En quête de points depuis le Grand Prix de Russie, le pilote Haas a retrouvé le chemin du top 10 en Autriche, au prix d’une course qui lui a souri dans son déroulement, mais pas seulement.

Grosjean marque des points qui font "du bien à tout le monde"
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11, Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 au départ
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Romain Grosjean a dû faire preuve de patience dans le premier relais, après un départ moyen, mais son pari s’est avéré payant et son premier arrêt effectué lors de l’entrée en piste de la voiture de sécurité lui a permis de s’installer durablement dans le top 10. 

"Ça fait du bien à tout le monde", ne cache pas le Français au micro de Canal+. "C’était une belle course, j'avais dit hier que j'étais plutôt confiant. On a eu la patience de rester en piste, on a changé les pneus sous Safety Car. C'était un beau challenge pour moi dans la voiture." 

Avant de prendre une pénalité de 5 secondes pour une vitesse excessive dans les stands, qui l’a contraint à ne pas se ménager jusqu’au bout pour conserver la septième position, Grosjean a également tenté de concurrencer la McLaren-Honda d’un Jenson Button très en verve, mais sans succès. 

"J’essayais de le chasser et de le dépasser, mais c’était trop difficile de suivre une autre voiture et de pouvoir passer", commente-t-il. "Dans les derniers tours, j’ai eu une pénalité de cinq secondes, donc j’ai dû creuser l’écart sur la voiture de derrière. J’ai vraiment attaqué à 100% à chaque tour, ce qui était amusant mais aussi stressant. Je ne voulais pas sortir de la piste. Au final, c’est Pérez qui est sorti, donc tout va bien pour moi."

Avec cette quatrième entrée de la saison dans les points, Grosjean retire de nombreux points positifs, notamment dans la compréhension pneumatique qui a tant fait défaut à l’écurie américaine lors des dernières courses. 

"C’est encourageant car il ne faisait pas beau, les conditions n'étaient pas réunies pour que ça marche bien pour nous", souligne-t-il. "Mais on a compris des choses et je suis assez content de mon pilotage. Retour à la maison ce soir et mercredi on va à l'usine, on a des journées médias, et ce sera la première fois que je vais aller à Banbury."

partages
commentaires
Rosberg pénalisé pour l'accrochage avec Hamilton
Article précédent

Rosberg pénalisé pour l'accrochage avec Hamilton

Article suivant

Sainz - La rumeur Ferrari n'est pas une mauvaise chose

Sainz - La rumeur Ferrari n'est pas une mauvaise chose
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021