Grosjean : "Mon objectif est de revenir en F1"

Déçue par les prestations de Nelson Piquet, Renault avait décidé de le remplacer dès le Grand Prix d'Europe 2009 par le prometteur Romain Grosjean, dont les performances en GP2 en avaient convaincu plus d'un

Déçue par les prestations de Nelson Piquet, Renault avait décidé de le remplacer dès le Grand Prix d'Europe 2009 par le prometteur Romain Grosjean, dont les performances en GP2 en avaient convaincu plus d'un.

Mais son incursion en Formule 1 aura été très difficile et le Français a perdu son volant à la fin de la saison. Aujourd'hui, il ne cache pas son envie de revenir courir dans la catégorie reine du sport automobile dès l'année prochaine.

"Ce n'est pas une nouvelle vie, il ne s'agit pas d'oublier la Formule 1. Je ne cache pas que mon objectif est de revenir en Formule 1 l'année prochaine. Mais d'un autre côté, piloter est ma passion et c'est aussi mon travail."

"C'est une nouvelle expérience pour moi et ça peut peut-être aider pour le futur. Et je continue bien sûr d'essayer d'obtenir les bons contacts et les bonnes opportunités pour aller en F1 l'année prochaine," affirme-t-il.

"Mais cette opportunité s'est présentée pour cette année. Ce n'est pas comme si je voulais changer ma carrière idéale. Ce n'est qu'une année, mais je veux piloter, j'adore piloter et quand l'occasion s'est présentée, j'ai pensé que ce serait bon de la saisir."

Cette année, le natif de Genève participe au tout nouveau championnat du monde de GT1 de la FIA et pilote l'une des Ford GT engagées par l'équipe Matech Ford. Et Grosjean indique qu'il préfère courir plutôt que de se cantonner à un poste de pilote essayeur.

"C'est pire de rester assis à la maison et d'attendre. Si vous attendez chez vous, personne ne vous appellera, mais si vous courrez, votre nom est toujours dans le milieu, vous continuez de rencontrer des journalistes et c'est très important."

L'ancien pilote Renault en profite également pour revenir sur ses résultats en Formule 1 : "Lorsque vous regardez en détail mes résultats par rapport à Fernando, comme on dit en français, je n'ai pas à rougir. J'étais deux dixièmes plus lent parfois, avec une voiture difficile à piloter et un environnement difficile."

"Donc quand je regarde en arrière, je n'ai aucun regret. J'ai fait de mon mieux et je pense m'être très bien débrouillé. Cela ne s'est pas vu sur les feuilles des temps ou sur les résultats car nous étions 16ème ou 17ème, mais je pense que j'ai fait du bon travail et que je mérite une vraie chance."

Pour finir, et même s'il insiste sur le fait que la Formule 1 est à ce jour sa priorité numéro un, Grosjean admet que courir dans d'autres disciplines peut aussi être passionnant.

"Pour le moment, la F1 est bien sûr le rêve absolu et si je peux revenir, je le ferrai. Mais je pense que vous pouvez encore apprécier votre vie si ça n'arrive pas, demandez à Tom Kristensen s'il est heureux avec sa carrière et vous aurez la réponse."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Tom Kristensen , Nelson Piquet , Romain Grosjean
Type d'article Actualités