Grosjean - "Nous avons besoin de kilomètres"

Fort de son inattendue sixième place à Melbourne, Romain Grosjean aborde le deuxième Grand Prix de la saison avec beaucoup d'optimisme.

Grosjean - "Nous avons besoin de kilomètres"
Gene Haas, Président de Haas Automotion fête la sixième place de Romain Grosjean, Haas F1 Team pour les débuts de l'équipe
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Le sixième, Romain Grosjean, Haas F1 Team avec Gene Haas, Président de Haas Automotion, Steve Jones, Présentateur Channel 4, Mark Webber, et David Coulthard
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Néanmoins, le Français imagine que les conditions de course favorables qu'il a pu exploiter en Australie ont peu de chances de se reproduire le week-end prochain. Il faudra profiter de la confiance générée par l'excellent début de saison pour travailler davantage sur la VF-16, afin d'exploiter au mieux ses capacités. 

À ce titre, pouvoir rouler de manière conséquente lors des essais libres sera primordial, après le temps de piste perdu à Melbourne en raison des averses. 

"Ce serait très utile", confirme Romain Grosjean. "Nous avons besoin de rouler davantage. Nous avons besoin de couvrir plus de kilomètres et de comprendre davantage la voiture. Nous avons une longue liste de choses que nous voulons essayer et faire, et des choses à améliorer. C’est beaucoup de travail mais, d’un autre côté, cela veut dire que nous pouvons améliorer en grande partie la voiture. Si nous pouvons en faire beaucoup à Bahreïn, la voiture progressera et ça voudra dire que nous pouvons continuer à travailler pour de meilleurs résultats."

Apprentissage collectif

Si la confiance de Grosjean est grande, c'est aussi parce qu'il constate l'apprentissage éclair réalisé par l'ensemble de sa nouvelle écurie, et notamment de la part de ses mécaniciens, qui ne l'ont pas déçu depuis les premiers essais à Barcelone. 

"Depuis les tests hivernaux, tout le monde dans l’équipe a travaillé comme si le groupe existait depuis plusieurs années", se félicite-t-il. "C’est ce que les gens ont vu de l’extérieur et c’est ce que j’ai vu de l’intérieur. Les EL3 en Australie en sont un bon exemple. Ils ont changé le fond plat de la voiture en seulement 25 minutes, ce qui était incroyable. Ils ont réussi à mettre les voitures en piste à chaque fois. Il n’y a pas eu d’erreur. Évidemment, tout le monde peut progresser et être mieux habitué, mais dans l’ensemble il y a un bon feeling dans l’équipe. C’est un bon groupe de personnes."

Le facteur pneumatique

Un autre facteur, réglementaire celui-là, rend le Français optimiste pour tirer son épingle du jeu : la plus grande liberté de choix des pneus qui est offerte cette saison. 

"Cela ouvre plus la stratégie, il y a plus de réflexion, probablement plus de travail sur le muret des stands pour essayer de trouver quel est le meilleur pneu à utiliser. C’est plus de travail le vendredi pour voir les conditions avec chaque pneu, pour voir quelle est la durée de vie du pneu. Nous pourrions voir des gens différents devant selon les Grands Prix."

partages
commentaires
Di Grassi - La F1 "a trop peur" d'aller vers un cockpit fermé

Article précédent

Di Grassi - La F1 "a trop peur" d'aller vers un cockpit fermé

Article suivant

Sauber - Les problèmes de la F1 sont fondamentaux

Sauber - Les problèmes de la F1 sont fondamentaux
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021