Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Grosjean : "Qu'Ocon apprenne avant de parler"

partages
commentaires
Grosjean : "Qu'Ocon apprenne avant de parler"
Par :
24 juin 2018 à 16:27

Impliqué dans un incident avec Esteban Ocon dès le départ du Grand Prix de France, Romain Grosjean n'a pas apprécié les critiques du pilote Force India.

Esteban Ocon's Force India VJM11, revient au stand
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, dans le garage
Romain Grosjean, Haas F1 revient à pieds après son crash
Esteban Ocon, Force India F1, Romain Grosjean, Haas F1 et Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Günther Steiner, Team Principal, Haas F1, et Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Esteban Ocon, Force India VJM11
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Esteban Ocon, Force India F1 lors de la parade des pilotes
Esteban Ocon, Force India VJM11

Pointé du doigt par Esteban Ocon suite aux différents contacts survenus au départ du Grand Prix de France, Romain Grosjean n'a pas apprécié d'être ainsi accusé par son compatriote. 

Onzième d'une course frustrante pour lui, après avoir évolué dans le top 10 durant le premier relais, le pilote Haas a payé son décalage sur la gauche dans la ligne droite du départ après avoir été sanctionné de cinq secondes de pénalité par les commissaires. Une punition qu'Ocon jugera probablement trop clémente, tandis que le principal intéressé s'en étonnait à sa descente de voiture. 

"C’est mal payé", regrette-t-il au micro de Canal+ au terme de son premier Grand Prix à domicile. "Déjà, je ne sais même pas pourquoi je prends une pénalité de cinq secondes, il va falloir que j’aille voir les ingénieurs pour comprendre. Après, je me suis fait pousser de la piste pas mal de fois, notamment quand je double Charles [Leclerc] : il revient, si je n’ouvre pas il y a contact, donc voilà."

"Après on a souffert, il y avait pas mal de dégâts sur la voiture, le fond plat était abîmé du côté gauche. Mais j’ai donné le maximum, je suis fier de moi de ce côté là. On a souffert en début de course, on a eu trop de balance aérodynamique, en supertendres sur la fin je fais des beaux dépassements mais on était trop loin."

Informé dans la foulée des propos d'Esteban Ocon, Grosjean a ensuite retenu ses mots avant de ne pas parvenir à cacher un agacement profond : "Qu’il regarde à droite, il y a Leclerc, je vais où ?" s'est-il emporté en évoquant la fameuse manœuvre consécutive à l'extinction des feux. "Qu’il apprenne avant de parler, sérieusement."

Sur le plan comptable, la mauvaise série se poursuit pour le Français, qui n'a toujours pas ouvert son compteur en 2018. Un bilan très rude alors que son coéquipier Kevin Magnussen a encore marqué des gros points, portant son total personnel – et donc celui de son écurie – à 27. 

Article suivant
Räikkönen signe son quatrième podium de la saison

Article précédent

Räikkönen signe son quatrième podium de la saison

Article suivant

Lauda : "Pourquoi Vettel ne prend que 5s pour cette énorme erreur ?"

Lauda : "Pourquoi Vettel ne prend que 5s pour cette énorme erreur ?"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Esteban Ocon
Équipes Force India , Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine