Grosjean et Palmer pénalisés sur la grille

partages
commentaires
Grosjean et Palmer pénalisés sur la grille
Par : Fabien Gaillard
8 avr. 2017 à 10:18

Sous enquête des commissaires après la Q1, Romain Grosjean et Jolyon Palmer ont été sanctionnés par les commissaires pour n'avoir pas ralenti suffisamment sous drapeau jaune.

L'accident d'Antonio Giovinazzi aura vraiment coûté cher à certains pilotes en fin de Q1 puisque, en plus d'empêcher toute amélioration conséquente en raison des drapeaux jaunes déployés, Grosjean et Palmer ont été pénalisés de cinq places sur la grille de départ pour n'avoir pas suffisamment ralenti dans le dernier secteur.

Les commissaires avaient indiqué aux pilotes qu'ils devaient abandonner leurs tours lancés lorsque les double drapeaux jaunes étaient brandis, ce qui n'a pas été le cas des deux hommes qui sont donc logiquement sanctionnés. Ils se voient aussi infliger trois points de pénalité sur leur Super Licence.

Ainsi, la justification de cette décision est la suivante, pour les deux cas : "les preuves vidéo ont clairement démontré que le pilote a essayé de réaliser un temps significatif après avoir traversé le secteur sous double drapeau jaune, contrairement aux exigences indiquées dans les Notes du Directeur de Course (10.1), en infraction avec l’article 12.1.1 i [du Code Sportif International de la FIA]."

"Les Commissaires ont aussi pris en considération le fait que le pilote n’a fait aucune tentative pour réduire significativement sa vitesse dans la zone du double drapeau jaune, en infraction avec l’Annexe H, article 2.4.5.1 b [du Code Sportif International]."

Pour rappel, le ralentissement sous double drapeaux jaunes avait été un sujet majeur de controverse à l'été 2016 quand Nico Rosberg, après être passé dans une zone du circuit neutralisée, avait tout de même signé la pole position du GP de Hongrie. Un durcissement de l'interprétation des règles, et notamment de la notion de "ralentissement significatif", avait été constaté par la suite.

Sondage mondial des fans 2017
Article suivant
Hülkenberg offre sa première Q3 à Renault depuis son retour

Article précédent

Hülkenberg offre sa première Q3 à Renault depuis son retour

Article suivant

Le virage 3 a posé problème à Räikkönen

Le virage 3 a posé problème à Räikkönen
Charger les commentaires