Grosjean prêt à "relever le défi" de Montréal

C'est après un week-end très compliqué à Monaco que Romain Grosjean va rejoindre Montréal cette semaine

C'est après un week-end très compliqué à Monaco que Romain Grosjean va rejoindre Montréal cette semaine.

Parti à la faute à quatre reprises en Principauté, le Français a vécu trois journées compliquées et a donné beaucoup de travail à ses mécaniciens, qui lui avaient permis de prendre part à la séance de qualifications de justesse après sa sortie de piste du samedi matin en essais libres.

"Je les inviterai pour un dîner spécial un peu plus tard cette année et j’espère que nous aurons quelque chose de bien à célébrer", promet d'ailleurs le pilote français.

A Montréal, Grosjean partir avec un handicap de dix places sur la grille de départ, conséquence de son accrochage en course avec Daniel Ricciardo. Pour autant, il sait qu'il retrouvera un circuit qu'il affectionne énormément, et où il avait décroché son meilleur résultat en Formule 1 à ce jour en 2012, une deuxième place.

"J’ai décroché un résultat fantastique l’an dernier dans cette course et je vais essayer d’obtenir un autre résultat fantastique cette fois encore", rappelle-t-il. "Évidemment, ce sera un peu plus difficile à cause de la pénalité, mais je vais relever le défi et faire le mieux possible. Le circuit est intéressant. Pas facile à apprendre, mais comme nous le disons la plupart du temps, si vous obtenez un bon résultat, vous aimez le circuit ! Sans aucun doute, j’aimerais terminer la course de cette année sur le podium à nouveau, ce serait bien de maintenir ce niveau."

Malgré ses déboires, Grosjean a démontré à Monaco qu'il savait être rapide sur les tracés urbains. Une aptitude qu'il tentera de confirmer sur le circuit Gilles Villeneuve.

{"J’aime cette sensation d’être près des murs. Pour autant, comme
je l’ai appris cette année à Monaco, je n’aime pas la sensation d’être trop près des murs ! Montréal est différent de Monaco parce qu’il y a des longues lignes droites et quelques gros freinages. Le revêtement peut aussi présenter des difficultés comme nous l’avons vu les saisons passées. Il sera intéressant de voir quel est le niveau d’adhérence cette année. Pour finir, la météo peut changer très rapidement à Montréal, nous l’avons souvent constaté. Je suis sûr que ce sera un Grand Prix difficile et passionnant."}

Neuvième du championnat avec 26 points, le Français compte déjà soixante longueurs de retard sur son équipier Kimi Räikkönen après six Grands Prix. Pour autant, il pose un regard positif sur son début de saison.

{"Sur le papier, elle n’est pas aussi bonne que nous le voulions, mais je suis content de mes performances, à part à Monaco. Je donne le meilleur de moi-même à chaque fois, la performance est là et à chaque fois nous
réussissons à améliorer la voiture. Je dois simplement faire de mon mieux et nous verrons où cela nous mènera."}

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Gilles Villeneuve , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités