Grosjean privé du Grand Prix d'Italie

Le départ du Grand Prix de Belgique fut pour le moins agité

Le départ du Grand Prix de Belgique fut pour le moins agité. On pourrait même le qualifier de chaotique. Fernando Alonso aurait même pu y laisser des plumes, la voiture de Romain Grosjean étant passée par-dessus la monoplace du double champion du monde.

L'incident avait débuté par un accrochage entre Hamilton et Grosjean. Sur Twitter, à notre question: "Selon vous, qui est responsable?", de nombreux internautes se sont élevés contre le pilote Lotus, le jugeant fautif sur toute la ligne. De toute évidence, cet avis s'avère très nettement partagé par les commissaires sportifs.

En effet, ceux-ci viennent de dresser une pénalité très importante à l'égard du jeune franco-suisse. Celui-ci se voit dresser une amende de 50,000€ pour avoir été responsable du crash du premier virage. Le pilote Lotus, d'après les commissaires, s'est rabattu sur la McLaren, forçant Hamilton à rouler dans l'herbe. Les deux voitures se sont alors accrochées et ont percuté la Ferrari de Fernando Alonso ainsi que les 2 Sauber. La première réaction du Français fut la suivante: “J'ai pris un très bon départ et ensuite… boom! Ça a été la fin de ma course. Je n'ai pas vu les images et j'ai besoin de les consulter pour me faire une opinion. Mais le plus important, c'est que tout le monde soit OK. C'est le plus important pour moi.”

Mais pour les commissaires de piste, sa responsabilité dans l'incident ne fait aucun doute et, en plus de l'amende qui lui a été faite, Grosjean ne sera pas autorisé à prendre le départ du prochain Grand Prix à Monza. Voici la justification officielle: “Les commissaires ont analysé l'incident comme une entrave très sérieuse du règlement qui aurait potentiellement pu blesser les autres pilotes. De plus, il a par la même occasion éliminé de la course les principaux prétendants à la couronne mondiale.”

Lotus et Grosjean n'ont pas fait appel de cette décision et n'ont pas tenté de la diminuer, le team ayant par ailleurs concédé que l'action de son pilote était une erreur très importante.

Jérôme d'Ambrosio, pilote de réserve Lotus, pourrait hériter du baquet pour le Grand Prix d'Italie, le weekend prochain.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Jérôme d'Ambrosio , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités