Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
04 Heures
:
09 Minutes
:
55 Secondes
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
27 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
34 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
48 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
55 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
61 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
76 jours

Grosjean raconte ses cinq GP F1 les plus marquants

partages
commentaires
Grosjean raconte ses cinq GP F1 les plus marquants
Par :
4 juin 2019 à 13:25

Romain Grosjean participera ce week-end au Canada à son 150e Grand Prix en Formule 1. Le Français, aujourd'hui sous les couleurs de Haas, a puisé dans ses souvenirs pour sélectionner les cinq courses l'ayant le plus marqué depuis ses débuts dans la catégorie reine en 2009.

Lire aussi :

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'un Grand Prix à l'autre.

Diapo
Liste

GP d'Australie 2016 (Haas F1) : 6e

GP d'Australie 2016 (Haas F1) : 6e
1/5

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

C'était mon premier Grand Prix avec Haas F1 Team, et leur premier en Formule 1. Il y avait un nouveau système de qualifications et nous n'avions pas réussi à faire les choses correctement, donc nous avions pris le départ de la course 19e et 20e. J'ai vu Gene Haas au petit-déjeuner le dimanche matin et il m'a dit : "Oh Romain, tu as l'air détendu". Je lui ai dit que j'étais toujours détendu le matin et que la pression commençait à monter ensuite. Il a dit de simplement passer les premiers tours puis de voir comment nous serions en course.

Nous avons pris le départ de la course sans en attendre grand-chose, et finalement la voiture de sécurité est intervenue. L'équipe m'a dit de rester en piste, puis il y a eu un drapeau rouge. À ce moment-là, nous pouvions changer les pneus dans la voie des stands et je n'ai pas réalisé ensuite à quel point nous étions bien classés. Nous avons fait la deuxième partie de course avec des pneus neufs, et personne ne m'a doublé. J'ai coupé la ligne d'arrivée en sachant que nous avions signé un bon résultat, puis on m'a dit que nous avions terminé sixièmes pour notre premier Grand Prix, ce qui était incroyable.

GP d'Autriche 2018 (Haas F1) : 4e

GP d'Autriche 2018 (Haas F1) : 4e
2/5

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Le GP d'Autriche de l'année dernière constitue mon meilleur résultat avec Haas jusqu'à présent. Nous avions été très bons en qualifications et battu une des Red Bull, c'était un bel accomplissement. En début de course, la Red Bull m'a dépassé, mais j'étais toutefois heureux d'être le meilleur des autres.

Il y a eu un abandon, puis d'autres, et avant de le savoir, nous étions quatrièmes. Les pneus arrière souffraient de cloquage, et vu que je n'avais pas eu de chance en début d'année, je me disais qu'il fallait juste que je puisse finir en espérant que les pneus allaient tenir. Les pneus ont tenu et j'ai terminé quatrième, Kevin [Magnussen] cinquième, donc c'était un formidable résultat pour l'équipe.

GP des États-Unis 2013 (Lotus F1) : 2e

GP des États-Unis 2013 (Lotus F1) : 2e
3/5

Photo de: Rainier Ehrhardt

J'étais un peu malade tout le week-end. J'avais vraiment attrapé un mauvais rhume mais j'avais réussi à me qualifier troisième, c'était une bonne chose. J'ai pris un très bon départ en course et j'ai pu doubler la Red Bull de Mark Webber.

Webber était juste derrière moi, dans la même seconde, pendant presque toute la course, mais j'utilisais le KERS que nous avions sur les monoplaces à l'époque pour m'assurer qu'il ne puisse pas me doubler. J'ai terminé deuxième, c'était un très bon résultat pour nous.

GP de Belgique 2015 (Lotus F1) : 3e

GP de Belgique 2015 (Lotus F1) : 3e
4/5

Photo de: Sutton Motorsport Images

Je m'étais qualifié quatrième, c'était incroyable car Lotus avait des difficultés financières à cette époque. Nous n'avions qu'une boîte de vitesses, que j'avais dû utiliser le vendredi et le samedi, mais elle avait cassé le vendredi. Nous avions dû la remplacer, avec à la clé une pénalité de cinq places sur la grille de départ. Je me souviens d'une interview sur la grille où ils disaient que c'était dommage d'avoir pris une pénalité après une si bonne séance de qualifications. J'ai répondu que la voiture était rapide, que j'étais rapide, et que ce n'était pas trop grave d'avoir cette pénalité, surtout sur un circuit comme Spa.

J'ai très bien débuté la course et je me suis retrouvé quatrième après de beaux dépassements sur les Williams et les Red Bull. J'étais à la chasse derrière Sebastian Vettel, qui était sur une stratégie à un arrêt, et je le rattrapais dans les derniers tours, lorsque son pneu arrière a explosé. Je me suis retrouvé troisième et j'ai terminé sur le podium, mon plus récent en F1 à ce jour. Nico Rosberg m'a dit avant le podium qu'il était impressionné que nous ayons réussi à terminer troisième avec la voiture ! Avec les problèmes financiers que l'équipe connaissait à l'époque, jusqu'à voir des huissiers dans le garage, terminer troisième venait de nulle part.

GP du Japon 2013 (Lotus F1) : 3e

GP du Japon 2013 (Lotus F1) : 3e
5/5

Photo de: Sutton Motorsport Images

Je m'étais qualifié quatrième sur la grille et après un départ incroyable, j'ai mené la course pendant environ 30 tours. J'ai pensé que ce serait le jour de ma première victoire en Formule 1.

Red Bull Racing a choisi de faire trois arrêts et nous avons opté pour la mauvaise stratégie pneumatique avec deux arrêts. Red Bull avait un meilleur rythme de course, mais avec un meilleur plan de course, nous aurions pu les maintenir derrière nous. Finalement ils nous ont doublé. Sebastian Vettel était sur deux arrêts et Mark Webber sur trois arrêts. J'ai pris la troisième place, mais loin devant la quatrième.

Article suivant
Rétro 1969 - La McLaren M9A à quatre roues motrices

Article précédent

Rétro 1969 - La McLaren M9A à quatre roues motrices

Article suivant

Mercedes redoute la puissance des Ferrari à Montréal

Mercedes redoute la puissance des Ferrari à Montréal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine