Grosjean remplace Button comme directeur du GPDA

Romain Grosjean a remplacé Jenson Button en tant que directeur de l’Association des pilotes de Grand Prix (GPDA).

Button travaillait aux côtés de l’autre directeur, Sebastian Vettel, et du président, Alex Wurz, depuis 2013. Cependant, après avoir quitté la discipline à plein-temps, il a choisi de ne plus assumer ce rôle et sera remplacé par Romain Grosjean.

Le Français a en effet été désigné suite à un vote qui a eu lieu entre les membres du GPDA à Sotchi le week-end dernier. "Je suis fier d’avoir été élu directeur du GPDA par mes pairs. Nous, pilotes de course, n’avons pas toujours la même opinion, mais en tant que groupe, nous sommes unis par le fait de vouloir le meilleur pour notre sport."

Wurz a accueilli chaudement Grosjean tout en remerciant Button du travail accompli ces dernières années. "Ce fut un plaisir de travailler avec Jenson au cours des dernières années car il a toujours placé les intérêts des pilotes et de la discipline en premier. Merci JB pour tous tes efforts !"

"Lors des dernières saisons, Romain a été un membre du GPDA très actif. Il a beaucoup d’énergie et d’idées pour notre championnat, et Sebastian et moi l’accueillons comme une vraie addition à la direction de l’Association des pilotes de Grand Prix."

Le renouveau du GPDA

Même si le GPDA a été reformé à l’origine en 1994, pour aider à améliorer la sécurité en Formule 1, au lendemain de la mort de Roland Ratzenberger et d’Ayrton Senna, son implication directe et visible dans le sport s’est accrue récemment.

Wurz, président depuis 2014, a joué un rôle important dans le rapprochement des fans et des pilotes, et notamment en mettant en place avec Motorsport.com le Sondage Mondial des fans en 2015.

Sous la direction de Liberty Media, le GPDA souhaite avoir une relation encore plus étroite avec les responsables de la discipline afin de faire progresser le spectacle en piste et d’attirer de nouveaux spectateurs.

Ces dernières années, le GPDA a poussé pour des changements réglementaires visant à rendre les voitures plus rapides en virages et plus difficiles à piloter, pour permettre aux pilotes d’être plus satisfaits et d’envoyer un message positif vers l'extérieur. Cela a été fait pour 2017, avec des voitures au look totalement revu et aux performances impressionnantes qui ont été globalement saluées par les fans, d’autant plus qu’une lutte au couteau entre Mercedes et Ferrari semble se mettre en place sur le plan sportif.

Avec Jonathan Noble

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Romain Grosjean
Type d'article Actualités
Tags gpda