Grosjean reste hospitalisé : "Il a les idées claires, il va bien"

Les dernières nouvelles quant à l'état de santé de Romain Grosjean sont rassurantes, après son terrible accident survenu lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn.

Grosjean reste hospitalisé : "Il a les idées claires, il va bien"
Charger le lecteur audio

C'est le miracle du jour à Sakhir, après les images sidérantes du premier tour du Grand Prix de Bahreïn. Le petit monde de la Formule 1 est encore sous le choc de l'accident effroyable dont a été victime Romain Grosjean peu après le départ de la course. Le Français, voulant éviter son coéquipier Kevin Magnussen devant lui, s'est décalé et a heurté Daniil Kvyat avant de sortir de la piste en heurtant de plein fouet un rail de sécurité. L'impact s'est produit à 221 km/h.

Lire aussi :

D'une violence inouïe, mesurée à 53 g, le choc a coupé en deux la monoplace du pilote tricolore, qui s'est également embrasée instantanément. Grosjean est parvenu à s'en extraire tandis que les secouristes sont intervenus très rapidement, notamment le médecin et le pilote de la voiture médicale qui suivent le peloton dans le premier tour. Groggy après être sorti des flammes, Grosjean a d'abord rejoint le centre médical du circuit avant d'être héliporté vers le Bahrain Defence Force Hospital pour y passer des examens complets. Il s'était plaint de brûlures au niveau des mains ainsi que des chevilles.

Ce dimanche soir, Günther Steiner a donné des nouvelles plus précises de son pilote, qui n'a a pas de fractures mais va tout de même passer la nuit à l'hôpital. "Je viens de parler avec lui au téléphone, il a les idées claires, il va bien", rassure le directeur de Haas F1 au micro de Sky Sports. "Il va rester à l'hôpital cette nuit, ils veulent le garder. Mais il m'a dit – pas le docteur – qu'il se sentait bien et que rien ne semblait cassé. Il a des bandages sur ses mains pour les brûlures, mais sinon il a dit qu'il n'était pas brûlé. Il était très optimiste, je dirais très heureux."

Steiner a également précisé que le physiothérapeute de Grosjean avait pu rapidement contacter sa famille pour l'informer de son état de santé après l'accident. "Son physio a contacté sa femme immédiatement", précise-t-il. "Ils se connaissent très bien donc il a pris contact et lui a donné des nouvelles. J'ai essayé d'appeler, mais on peut imaginer qu'ils sont très occupés. Quand je l'ai eu, on m'a dit qu'il était au téléphone avec son fils, donc c'est bien. Je pense que tout est sous contrôle."

Après avoir donné ces bonnes nouvelles, Steiner a précisé que la suite des événements, notamment en vue du second Grand Prix à Bahreïn dans une semaine, ne serait gérée qu'à partir de lundi : "Le connaissant, il veut revenir, mais nous verrons demain quand ils retireront les bandages car il n'a aucune idée de ce à quoi ça ressemble. Pour le moment, la seule bonne chose est qu'il ne soit rien arrivé. Ce n'était pas terrible c'est sûr, mais il va bien, il est en bonne santé. Le reste, nous verrons demain quand nous parlerons avec les médecins."

partages
commentaires
La F1 remercie ses secouristes mais veut tirer des leçons
Article précédent

La F1 remercie ses secouristes mais veut tirer des leçons

Article suivant

Ils ont secouru Grosjean : Roberts et Van der Merwe racontent

Ils ont secouru Grosjean : Roberts et Van der Merwe racontent
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021