Grosjean a fait son retour dans le paddock F1 après son terrible crash

Romain Grosjean est revenu dans le paddock de Bahreïn ce jeudi, quatre jours seulement après son effroyable accident, et a rencontré les deux pompiers qu'il a remercié de lui avoir "sauvé la vie".

1/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

2/12

Photo de: Haas F1 Team

3/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

4/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

5/12

Photo de: LAT Images

6/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

7/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

8/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

9/12

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

10/12

Photo de: Haas F1 Team

11/12

Photo de: Haas F1 Team

12/12

Photo de: Haas F1 Team

Charger le lecteur audio

Après son accident du premier tour du GP du Bahreïn, Romain Grosjean a subi des brûlures aux mains et également une entorse à la cheville gauche. Le Français a quitté l’hôpital mercredi et espère être suffisamment remis pour disputer ce qui sera sa dernière course en Formule 1, à Abu Dhabi.

Bandé au niveau des mains et avec un dispositif orthopédique au pied gauche, Grosjean a fait son retour ce jeudi dans le paddock de Sakhir où il a pu retrouver chaleureusement Alan van der Merwe, pilote de la voiture médicale, et le médecin délégué Dr Ian Roberts, avant de saluer Michael Masi et de lui glisser : "Je suis content que tu aies changé cette barrière", en référence à l'ajout d'un mur de pneus devant le rail dans lequel la Haas s'est encastrée.

Lire aussi :

Le natif de Genève a ensuite remercié tous les commissaires qui s'étaient rassemblés pour l'occasion, avant de rencontrer en personne les pompiers Joby Mathew et Thaer Ali Taher, tous deux membres de la Défense civile de Bahreïn, qui ont reçu une "promotion exceptionnelle" pour leur réaction et leur comportement face à l'incendie causé par la sortie de piste.

Grosjean leur a dit : "Votre réaction, votre attitude, j'ai vu la vidéo, votre conscience de là où je me trouvais dans la voiture... Merci de m'avoir sauvé la vie."

S'exprimant sur ses blessures, Grosjean avait expliqué ce mercredi : "Tout le côté gauche, en fait, a pris. J'ai la cheville gauche qui a une entorse, le genou gauche qui a pris un petit peu, l'épaule gauche et la fesse gauche qui ont des beaux bleus, ainsi que l'avant-bras gauche. Je pense que le pouce gauche n'y a pas vraiment échappé."

"En plus d'être la main qui est la plus brûlée, il y a derrière une petite entorse du pouce. J'ai de la force, j'arrive à faire pas mal de mouvements, à fermer tout le poing comme ça. Je n'arrive pas encore à aller chercher mon petit doigt – normalement je devrais pouvoir – parce qu'il y a de l'inflammation et parce qu'il y a un gros pansement aussi."

Son entorse de la cheville est la résultante, semble-t-il, de ses efforts pour dégager son pied dont la bottine était coincée derrière la pédale de frein. Concernant sa volonté de revenir, il a déclaré : "J'ai besoin de savoir si je suis capable de remonter dans une voiture, ce que je vais ressentir, comment ça va se passer, et si je suis encore capable de le faire ou pas."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari pousse pour que Sainz participe au test F1 d'Abu Dhabi

Verstappen serait "assez aisément" deuxième sans ses abandons