Grosjean : "Sans Halo, je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui"

Quelques heures après son accident survenu au Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean a donné de ses nouvelles à travers un message vidéo.

Grosjean : "Sans Halo, je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui"
Charger le lecteur audio

Victime d'un violent accident au départ du Grand Prix de Bahreïn ce dimanche, Romain Grosjeann restera hospitalisé la nuit prochaine mais les nouvelles quant à son état de santé sont rassurantes. Elles ont été communiquées par son écurie, Haas F1, confirmant l'absence de fracture.

Lire aussi :

Sorti miraculeusement du brasier de sa monoplace après un impact à 221 km/h et mesuré à 53 g, le pilote français souffre en revanche de brûlures aux mains, et c'est par un message vidéo qu'il a ajouté lui-même quelques nouvelles depuis le Bahrain Defence Force Hospital où il a été pris en charge. Apparaissant avec des bandages depuis son lit d'hôpital, il s'est montré rassurant à son tour sur son état général, sans s'attarder sur les circonstances de l'accident mais en remerciant la F1 d'avoir tout fait pour introduire le Halo en 2018.

"Bonjour à tous. Je voulais juste dire que je vais bien – enfin, plus ou moins !", fait savoir Grosjean. "Merci beaucoup pour tous les messages. Il y a quelques années, je n'étais pas favorable au Halo, mais je pense que c'est la meilleure chose que nous ayons apportée à la Formule 1. Sans ça, je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui. Merci à toutes les équipes médicales au circuit, à l'hôpital. J'espère pouvoir vous écrire très bientôt pour vous dire comment ça se passe."

 

Selon Günther Steiner, directeur de l'écurie Haas, un nouveau point sur l'évolution des blessures de Grosjean sera fait en début de semaine, à quelques jours du prochain Grand Prix qui doit se dérouler pour la deuxième fois de suite sur le circuit de Sakhir : "Le connaissant, il veut revenir, mais nous verrons demain quand ils retireront les bandages car il n'a aucune idée de ce à quoi ça ressemble. Pour le moment, la seule bonne chose est qu'il ne soit rien arrivé. Ce n'était pas terrible c'est sûr, mais il va bien, il est en bonne santé. Le reste, nous verrons demain quand nous parlerons avec les médecins."

partages
commentaires

Ils ont secouru Grosjean : Roberts et Van der Merwe racontent

Crash de Grosjean : Ricciardo critique les images TV, la F1 assume