Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Grosjean sans miracle : "Ça reste une Haas avec un moteur Ferrari"

partages
commentaires
Grosjean sans miracle : "Ça reste une Haas avec un moteur Ferrari"
Par :

Romain Grosjean s'élancera 17e sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, sur un circuit où le moteur Ferrari est en souffrance.

Il n'y a pas eu de miracle pour Romain Grosjean et Haas en qualifications à Spa-Francorchamps, néanmoins le Français estime avoir fait une belle séance et se satisfait de sa 17e place sur la grille. Sur un circuit taillé pour la vitesse de pointe, l'unité de puissance Ferrari est à la peine ce week-end et l'écurie américaine en paye autant le prix que le clan de Maranello. Si l'on y ajoute un vendredi au roulage très limité par des problèmes techniques, il était difficile d'envisager un meilleur résultat.

Lire aussi :

Alors que Ferrari explique son manque de performance principalement par l'exploitation des pneus en Belgique, la question du moteur se pose bel et bien puisque le bloc italien est relégué en fond de grille également avec les Alfa Romeo. Chez Haas, s'agit-il de la raison principale à cette nouvelle élimination en Q1 ? Grosjean s'en tient aux faits.

"Je n'ai pas un autre moteur donc je ne sais pas, mais il n'y a pas besoin d'être mathématicien ou Einstein pour se dire que oui, effectivement, les moteurs Ferrari sont à l'arrière", fait-il remarquer au micro de Canal+. "Il y a forcément quelque chose de ce côté-là. Maintenant, sans Ferrari on n'a pas de voiture, on n'a pas de suspension, on n'a pas de moteur et on n'a pas de boîte de vitesses, donc on fait du mieux qu'on peut. On pensait peut-être pouvoir être devant elles en qualifications, car c'était le cas en EL3, en se disant que ça pourrait être rigolo. Mais ils ont fait un petit pas en avant que nous, on n'a pas eu."

Reste donc la satisfaction personnelle et le sentiment de faire du mieux possible avec le matériel à disposition. Rappelons que la VF-20 est une monoplace qui ne reçoit pas la moindre évolution depuis le début de la saison et que les pilotes n'envisagent pas de jouer une place dans le top 10 sans profiter de circonstances particulières ou de faits de course.

"Le tour [qualif] n'est pas mauvais, la voiture était la meilleure de tout le week-end", conclut Grosjean avec une note d'optimisme. "Il faut se rappeler de vendredi, ça n'aide pas. On fait du bon travail avec ce qu'on a, on essaie d'optimiser les choses, mais ça reste une Haas avec un moteur Ferrari."

EL3 - Hamilton devant Ocon, Ferrari boit la tasse

Article précédent

EL3 - Hamilton devant Ocon, Ferrari boit la tasse

Article suivant

Qualifs - Hamilton, une pole sous le signe de Black Panther

Qualifs - Hamilton, une pole sous le signe de Black Panther
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Qualifs
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine