Grosjean sauve les meubles

Romain Grosjean s'est fait une belle chaleur en qualifications, se manquant en Q2 et finissant contre un mur, comme l'impose la moindre erreur sur l'exigeant tracé de Singapour

Romain Grosjean s'est fait une belle chaleur en qualifications, se manquant en Q2 et finissant contre un mur, comme l'impose la moindre erreur sur l'exigeant tracé de Singapour. Par chance, le franco-suisse parvint à regagner son stand et à ressortir du chapeau un tour lui offrant son ticket d'accès dans le top 10, chose que Räikkönen ne parvenait à réaliser.

Il partira tout de même 8ème sur la grille de départ.

Le résultat n’est pas aussi bon que nous le souhaitions”, estime Romain. “Mais ce circuit est très dur à appréhender et j’ai eu du mal à trouver toute l’adhérence ce week-end. Alors, après tout, c’est bien d’être arrivé en Q3”.

Nous étions optimistes après Q1 et Q2, mais dans la partie finale, tout ne s’est pas mis en place comme nous le voulions. J’ai attaqué un peu trop fort dans mon dernier tour lancé. Je me sentais à l’aise dans la voiture mais ce n’était pas bon pour mon chrono et dans un moment un peu limite j’ai perdu beaucoup de temps. C’était fin, mais je crois que je n’ai pas touché le mur. Il faudra que je vérifie si la bande colorée du pneu est toujours là” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités