Grosjean - Suzuka, mon circuit favori au monde

partages
Grosjean - Suzuka, mon circuit favori au monde
Par : Benjamin Vinel
23 sept. 2015 à 16:02

Alors que son avenir doit être officialisé très prochainement, Romain Grosjean va disputer le Grand Prix du Japon sur le circuit de Suzuka.

Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 E22
Romain Grosjean, Lotus F1 E22
Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 E21
Sebastian Vettel, Red Bull Racing et Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 E22
Romain Grosjean, Lotus F1 E21
Romain Grosjean, Lotus F1 E23

Romain Grosjean garde de bons souvenirs de ce circuit où il avait mené la course pendant 26 tours avant de devoir s'incliner face aux Red Bull de Sebastian Vettel et de Mark Webber.

"Suzuka est probablement mon circuit favori au monde, pour de nombreuses raisons," déclare le pilote franco-suisse. "Bien sûr, 2013 est un très bon souvenir, car j'ai mené la course pendant un moment."

"Mais si je l'adore autant, c'est parce que le tracé est un énorme défi et les spectateurs sont vraiment passionnés par la F1. Il n'y a pas un seul virage du circuit qui ne soit pas un grand défi. Quand on finit un tour de Suzuka, on l'apprécie vraiment parce qu'on sait que c'est un vrai test pour la voiture et pour soi, et on peut être fier si on a tiré le maximum."

La nature sélective du circuit de Suzuka signifie que les erreurs sont davantage pénalisées sur d'autres pistes, mais aussi que la prise de risques est récompensée.

"C'est le genre de circuit où on s'améliore, même si c'est juste un petit peu, tout le temps," poursuit Grosjean. "C'est un circuit très particulier à cet égard. Le premier secteur est incroyable et après l'avoir fini on peut respirer un peu... mais pas longtemps."

"Il n'y a pas de marge d'erreur avec très peu de dégagements et la piste est très étroite, surtout en haut de la colline. J'adore ça. Chaque mètre du circuit de Suzuka est spécial, et chaque mètre est un défi. Le virage Spoon est particulièrement fantastique, un vrai plaisir à prendre dans une F1."

Où dépasser?

Quel est le meilleur virage où dépasser à Suzuka? "Il y a quelques bons endroits comme le premier virage, mais seulement si on sort bien de la dernière chicane," répond Grosjean. "Mais le meilleur endroit est sûrement la chicane elle-même, après la longue ligne droite et le 130R. Si on prend l'aspiration, on peut faire l'intérieur au freinage."

"Il y a aussi une petite opportunité à l'épingle et peut-être à Spoon aussi, mais il faut être courageux et que le gars devant coopère. Suzuka est une piste assez étroite donc ce n'est pas si facile de dépasser, mais c'est un grand défi et c'est très satisfaisant quand on y parvient."

Une Lotus en forme à Suzuka?

Après les exploits de Spa-Francorchamps sur un circuit de moteurs, Singapour s'est avéré beaucoup plus difficile pour la Lotus E23. Quel sera son niveau de performance sur un circuit encore très différent, à Suzuka?

"Suzuka est un circuit qui met en valeur les bons aspects d'un châssis et ce sera certainement un meilleur endroit pour exploiter les qualités de la E23 que Singapour," estime Grosjean. "À Suzuka, le pilote peut faire la différence dans une certaine mesure, surtout dans le premier secteur, donc je vais attaquer très fort ici pour obtenir d'aussi bons résultats que possible."

Quoi qu'il en soit, le pilote Lotus attend cette course avec impatience. "On ne peut pas imaginer qu'il n'y ait pas de Grand Prix au Japon. Il faut y faire une course de toute façon parce que j'aime recevoir mon mini-Romain tous les fans de la part des fans. Fantastique!"

Prochain article Formule 1
Technique - Les petites modifications qui ont métamorphosé Ferrari

Article précédent

Technique - Les petites modifications qui ont métamorphosé Ferrari

Article suivant

Pirelli - Suzuka, un challenge toujours intact

Pirelli - Suzuka, un challenge toujours intact

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Preview