Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Grosjean demandera aux écuries un test privé s'il ne peut courir à Abu Dhabi

Alors qu'il continue de panser ses blessures après l'accident du GP de Bahreïn, Romain Grosjean a indiqué qu'il demanderait aux écuries de pouvoir effectuer un test privé s'il ne pouvait pas participer au Grand Prix d'Abu Dhabi.

Grosjean demandera aux écuries un test privé s'il ne peut courir à Abu Dhabi

Après l'effroyable accident du Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean est actuellement en convalescence. Blessé aux mains et au pied gauche, le Français est impliqué dans une course contre la montre pour tenter de participer au GP d'Abu Dhabi, manche finale de la saison 2020 et très certainement de sa carrière, lui qui à 34 ans n'a pas été reconduit par Haas pour 2021.

Son retour dans le paddock de Sakhir jeudi soir, où il a pu rencontrer l'équipe médicale, les commissaires et les pompiers du circuit, dont les deux qui sont intervenus les premiers sur la zone du crash, a tout autant relevé de la joie de le voir en vie et déjà désireux d'être présent que du constat que sa condition est encore, pour le moment, insuffisante pour le voir reprendre le volant. Pour ce week-end, il est remplacé par Pietro Fittipaldi.

Lire aussi :

Toutefois, comme il a pu l'indiquer depuis plusieurs jours, il souhaite retourner dans le baquet d'une F1. Et pour cela, si ce n'est pas possible à Yas Marina, notamment si la suite de sa carrière est en jeu en raison de ses blessures, il est prêt à demander à chaque équipe la possibilité d'effectuer un court test privé. "Les médecins disent que c'est difficile à savoir pour le moment", a-t-il déclaré ce vendredi lors d'une visioconférence en réponse à la question de sa disponibilité le week-end prochain, où il a d'ailleurs révélé une blessure à la main plus tôt dans l'année.

"La main droite sera à 100% prête. La force et la mobilité de la main gauche s'améliorent de jour en jour. La force est là. La mobilité, il y a encore beaucoup de gonflement dû à l'inflammation. Il faut donc commencer à réduire ces gonflements. Mais on n'a pas encore exclu la possibilité de greffes."

"Je plaisante, je suis heureux, mais la douleur des deux derniers jours a été forte. Je suis assez résistant à la douleur. Je me suis cassé la main droite au début de l'année en tombant dans la cuisine. Je n'ai rien dit à personne, mais c'était une fracture ouverte, deux os que je me suis remis en place moi-même, et je suis allé à l'hôpital, et la douleur était normale. Je suis donc très résistant à une certaine douleur. La fièvre, ça ne va pas. Si j'ai 39 degrés de fièvre, je vais mourir ! Mais ce type de douleur, ça va. Alors on verra."

"Je ne prendrai pas le risque de perdre la mobilité de mon index gauche et de mon pouce gauche pour le reste de ma vie, juste pour aller à Abu Dhabi. L'histoire serait belle de pouvoir aller à Abu Dhabi. Si je ne le fais pas, j'appellerai chaque équipe de F1 pour voir si quelqu'un serait prêt à me proposer un test privé en janvier, pour remonter dans la voiture et avoir 10-15 tours pour moi."

Il n'exclut pas non plus de pouvoir jouer les remplaçants de luxe en 2021. "J'aurai une Super Licence en 2021, et nous avons vu que personne n'était immunisé face au COVID. On verra."

partages
commentaires

Voir aussi :

Fittipaldi : "Un choc pour mon corps" après un an sans piloter

Article précédent

Fittipaldi : "Un choc pour mon corps" après un an sans piloter

Article suivant

La pige de Russell chez Mercedes, entre risque et opportunité

La pige de Russell chez Mercedes, entre risque et opportunité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021