Grosjean : Une visibilité sur l'avenir "très différente" cette année

Haas est arrivé sur la grille en 2016 et se trouve ainsi dans sa quatrième saison en F1. À l'heure où se définit l'échiquier 2020, l'équipe américaine doit faire un choix entre conserver Grosjean, qui l'a toujours accompagnée, ou accueillir Hülkenberg. Tous deux y jouent leur avenir en F1.

Grosjean : Une visibilité sur l'avenir "très différente" cette année

Romain Grosjean fait partie des murs de la structure américaine depuis le premier jour, soit un total de 74 Grands Prix en comptant le Grand Prix d'Italie. Huitième du championnat du monde des constructeurs pour ses deux premières saisons en F1, Haas est monté au cinquième rang l'an dernier mais connaît actuellement plus de difficultés et stagne au neuvième rang après Monza.

Mis en concurrence face à Nico Hülkenberg pour l'unique baquet restant chez Haas pour la saison 2020, Romain Grosjean espère bien entendu que son cycle en tant que pilote titulaire F1 n'arrivera pas à son terme à la fin de cette saison. 70% des points du team en 2019 ont été inscrits par Kevin Magnussen, après une campagne 2018 lors de laquelle Grosjean a inscrit 40% du total.

Interrogé sur l'impact que pouvaient avoir ses récents résultats décevants sur son futur, Grosjean insiste sur le fait qu'il a donné tout ce qu'il pouvait. "C'est la F1 et si vous n'avez pas la voiture, vous n'obtenez pas les résultats", estime-t-il. "Nous faisons de notre mieux. J'étais heureux de mon week-end en Belgique [achevé au 13e rang, à 6"0 de Magnussen, ndlr] et j'ai été heureux de ma saison de manière générale. Honnêtement, il y a des choses que l'on peut toujours mieux faire ça et là."

"Je suis dans une position très différente de celle de l'an dernier à la même période", poursuit-il. "Mon futur n'est pas encore défini contractuellement mais je suis assez confiant et heureux de la manière dont nous travaillons et de tout le feedback que j'ai donné à l'équipe, qui a été vraiment bon et pertinent. Sur le pilotage, on fait de notre mieux, mais si l'auto n'est capable que d'être au fond de la grille, c'est au fond de la grille que l'on est."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com pour savoir s'il prenait bien la concurrence établie avec Nico Hülkenberg, Grosjean répond : "Oui, bien. La dernière fois, je l'ai battu, lorsque nous étions équipiers. C'était il y a 12 ans… Mais avec Esteban [Ocon] qui revient sur la grille, c'est celui qui [perd] qui ne sera pas sur la grille F1 l'an prochain. Le marché n'est pas totalement finalisé et comme je l'ai dit, je fais de mon mieux. Mon expérience et ma capacité à vraiment donner un bon retour technique sur les voitures sont mon point positif. Je ne dis pas que je n'ai pas de faiblesses aussi, mais je suis satisfait des performances que j'ai affichées et je vais continuer de cette manière et voir où nous en serons."

Hülkenberg pas pressé de définir son avenir

De son côté, Hülkenberg affiche une sérénité de façade concernant la fin de son parcours avec Renault F1, qui pourrait aussi indirectement devenir la fin de son parcours dans la discipline reine. "Il n'y a encore rien de concret, mais il y a clairement des discussions en cours", admet-il, sans préciser avec combien d'équipes et s'il considère d'autres options qu'un volant de titulaire. "Je pense que ça va encore prendre un moment."

L'Allemand est sûr de sa valeur et n'est pas prêt à accepter n'importe quoi après ne pas avoir essayé de s'accrocher coûte-que-coûte à son volant Renault. "Comme je l'ai dit la semaine dernière, la situation est ce qu'elle est maintenant, mais il faut que ce soit un bon deal d'un point de vue sportif. Je ne suis pas pressé de signer quoi que ce soit : il faut juste signer quelque chose ! Je pense qu'il y a des options ici, mais rien dont je ne puisse parler pour le moment."

Lire aussi :

partages
commentaires
Bottas doit progresser lorsqu'il chasse un adversaire

Article précédent

Bottas doit progresser lorsqu'il chasse un adversaire

Article suivant

Imola et le Mugello ont des envies de F1

Imola et le Mugello ont des envies de F1
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Formule 1
4 août 2021
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021