Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
134 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
302 jours

Grosjean : Une visibilité sur l'avenir "très différente" cette année

partages
commentaires
Grosjean : Une visibilité sur l'avenir "très différente" cette année
Par :
Co-auteur: Adam Cooper
11 sept. 2019 à 06:55

Haas est arrivé sur la grille en 2016 et se trouve ainsi dans sa quatrième saison en F1. À l'heure où se définit l'échiquier 2020, l'équipe américaine doit faire un choix entre conserver Grosjean, qui l'a toujours accompagnée, ou accueillir Hülkenberg. Tous deux y jouent leur avenir en F1.

Romain Grosjean fait partie des murs de la structure américaine depuis le premier jour, soit un total de 74 Grands Prix en comptant le Grand Prix d'Italie. Huitième du championnat du monde des constructeurs pour ses deux premières saisons en F1, Haas est monté au cinquième rang l'an dernier mais connaît actuellement plus de difficultés et stagne au neuvième rang après Monza.

Mis en concurrence face à Nico Hülkenberg pour l'unique baquet restant chez Haas pour la saison 2020, Romain Grosjean espère bien entendu que son cycle en tant que pilote titulaire F1 n'arrivera pas à son terme à la fin de cette saison. 70% des points du team en 2019 ont été inscrits par Kevin Magnussen, après une campagne 2018 lors de laquelle Grosjean a inscrit 40% du total.

Interrogé sur l'impact que pouvaient avoir ses récents résultats décevants sur son futur, Grosjean insiste sur le fait qu'il a donné tout ce qu'il pouvait. "C'est la F1 et si vous n'avez pas la voiture, vous n'obtenez pas les résultats", estime-t-il. "Nous faisons de notre mieux. J'étais heureux de mon week-end en Belgique [achevé au 13e rang, à 6"0 de Magnussen, ndlr] et j'ai été heureux de ma saison de manière générale. Honnêtement, il y a des choses que l'on peut toujours mieux faire ça et là."

"Je suis dans une position très différente de celle de l'an dernier à la même période", poursuit-il. "Mon futur n'est pas encore défini contractuellement mais je suis assez confiant et heureux de la manière dont nous travaillons et de tout le feedback que j'ai donné à l'équipe, qui a été vraiment bon et pertinent. Sur le pilotage, on fait de notre mieux, mais si l'auto n'est capable que d'être au fond de la grille, c'est au fond de la grille que l'on est."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com pour savoir s'il prenait bien la concurrence établie avec Nico Hülkenberg, Grosjean répond : "Oui, bien. La dernière fois, je l'ai battu, lorsque nous étions équipiers. C'était il y a 12 ans… Mais avec Esteban [Ocon] qui revient sur la grille, c'est celui qui [perd] qui ne sera pas sur la grille F1 l'an prochain. Le marché n'est pas totalement finalisé et comme je l'ai dit, je fais de mon mieux. Mon expérience et ma capacité à vraiment donner un bon retour technique sur les voitures sont mon point positif. Je ne dis pas que je n'ai pas de faiblesses aussi, mais je suis satisfait des performances que j'ai affichées et je vais continuer de cette manière et voir où nous en serons."

Hülkenberg pas pressé de définir son avenir

De son côté, Hülkenberg affiche une sérénité de façade concernant la fin de son parcours avec Renault F1, qui pourrait aussi indirectement devenir la fin de son parcours dans la discipline reine. "Il n'y a encore rien de concret, mais il y a clairement des discussions en cours", admet-il, sans préciser avec combien d'équipes et s'il considère d'autres options qu'un volant de titulaire. "Je pense que ça va encore prendre un moment."

L'Allemand est sûr de sa valeur et n'est pas prêt à accepter n'importe quoi après ne pas avoir essayé de s'accrocher coûte-que-coûte à son volant Renault. "Comme je l'ai dit la semaine dernière, la situation est ce qu'elle est maintenant, mais il faut que ce soit un bon deal d'un point de vue sportif. Je ne suis pas pressé de signer quoi que ce soit : il faut juste signer quelque chose ! Je pense qu'il y a des options ici, mais rien dont je ne puisse parler pour le moment."

Lire aussi :

Article suivant
Bottas doit progresser lorsqu'il chasse un adversaire

Article précédent

Bottas doit progresser lorsqu'il chasse un adversaire

Article suivant

Imola et le Mugello ont des envies de F1

Imola et le Mugello ont des envies de F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique , Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Guillaume Navarro