Le Groupe Stratégique prend des mesures contre les T-wing et ailerons de requin

partages
commentaires
Le Groupe Stratégique prend des mesures contre les T-wing et ailerons de requin
Par : Glenn Freeman
25 avr. 2017 à 18:20

Réuni ce mardi à Paris, le Groupe Stratégique s'est mis d'accord sur quelques modifications réglementaires. La plus notable concerne les restrictions autour des T-wings et des ailerons de requin.

Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Détails du T-wing et des dérives d'aileron arrière de la McLaren MCL32
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Sergio Perez, Force India VJM10
Gary Paffett, Williams FW40
Détails du T-wing de la Mercedes AMG F1 W08

Des failles dans le règlement technique 2017 ont permis l'apparition de ces appendices et le retour de l'aileron de requin ; des éléments qui permettent d'améliorer le flux d'air vers l'aileron arrière, désormais plus bas que les années précédentes. Ces nouveautés apparues sur certaines monoplaces ne font pas l'unanimité, d'abord pour le manque d'esthétique qui leur est reproché, mais aussi pour les risques présentés. La fragilité de certains T-wing, et leur possible décrochement en piste comme c'est arrivé par deux fois sur la Mercedes de Valtteri Bottas, ont accéléré les discussions à leur sujet.

Dans un communiqué faisant suite à sa réunion, le Groupe Stratégique a fait part de changements qui seront soumis à la ratification du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

"Des changements dans les articles du règlement autour du capot moteur ont été apportés, de manière à ce que les designs incorporant le T-wing et l'aileron de requin soient strictement restreints", peut-on lire.

Des mesures seront également prises pour s'assurer que les équipes et motoristes n'utilisent pas de l'huile en qualité de carburant, avec une seule spécification d'huile qui pourra être utilisée pour une unité de puissance durant tout un week-end de Grand Prix.

Départ arrêté après drapeau rouge

Un autre changement d'importance concerne l'arrêt des courses par drapeau rouge. Après une telle interruption, il est proposé qu'un nouveau départ arrêté soit donné, plutôt qu'un départ derrière la voiture de sécurité.

Si ces modifications sont annoncées pour 2018, une autre s'appliquera dès le Grand Prix d'Espagne et concerne la visibilité des noms et des numéros des pilotes, qui devra être "plus nette".

Par ailleurs, Pirelli a obtenu l'autorisation de développer ses pneus pluie 2018 en utilisant des monoplaces des années précédentes.

À noter que désormais, afin de "démontrer l'investissement effectif de la FIA et du détenteur des droits commerciaux pour améliorer la transparence dans la discipline", les équipes qui ne sont pas membres du Groupe Stratégique seront invitées à y assister en tant qu'observatrices. Mercedes, Red Bull, Ferrari, Williams, McLaren et Force India sont les équipes membres du Groupe Stratégique.

Article suivant
Le Grand Prix de Bahreïn 2017 vu par Cirebox

Article précédent

Le Grand Prix de Bahreïn 2017 vu par Cirebox

Article suivant

La F1 abandonne le Halo au profit du "Bouclier"

La F1 abandonne le Halo au profit du "Bouclier"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Glenn Freeman
Type d'article Actualités