Guide circuit - Tout savoir sur l'Albert Park à Melbourne

partages
commentaires
Par :
13 mars 2019 à 10:00

Présent au calendrier de la F1 depuis 1996, le circuit de Melbourne accueillera ce week-end le Grand Prix d'ouverture de la saison 2019, en Australie. Voici toutes les données clés, stratégiques et techniques pour devenir incollable sur l'Albert Park !

Chiffres clés
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,303 km
Nombre de virages 16 (10 à droite, 6 à gauche)
Ligne droite la plus longue 843 m
Zones DRS 3
Distance de course  307,574 km
Vitesse moyenne 222 km/h
Plus grande force g 3,9 (au virage 5 pendant 1"2)
Changements de vitesses par tour 62
Vitesse de pointe approximative 319 km/h
Pleine charge 66% du tour
Record de la pole position 1'21"164 (Lewis Hamilton, 2018)
Record du tour en course 1'24"125 (Michael Schumacher, 2004)

Lire aussi :

Stratégie
Probabilité de Safety Car 10%
Nombre de dépassements en 2018 5
Longueur de la voie des stands 297 m
Durée estimée d'un arrêt au stand 21"440
Victoires depuis la pole position 9/23
Plan du Circuit de l'Albert Park, à Melbourne

Zoom sur... 

Le virage 16

Le dernier virage est crucial tant en qualifications qu’en course. S’il se négocie presque à fond en qualifications, la séquence de courbes serrées en amont peut faire surchauffer les pneus arrière et en compromettre la sortie. Son importance en course est liée à sa position par rapport à la première zone DRS. Il faut donc bien en sortir pour pouvoir attaquer ou défendre. Comme les deux zones DRS s’enchaînent sur deux lignes droites consécutives, on peut alors se rapprocher d’une voiture avant le virage 3, la meilleure opportunité de dépassements sur ce circuit

Melbourne vu par...

Casque de Daniel Ricciardo, Renault F1 Team, pour les essais hivernaux

Daniel Ricciardo : "C’est un circuit très agréable, mêlant des portions rapides et d’autres à moyenne vitesse. Le premier virage est assez rapide. Il mène à une petite ligne droite débouchant sur un gros freinage au virage 3. Sous les arbres et avec de l’herbe de chaque côté, l’enchaînement du virage 4 au virage 8 est très amusant et rythmé avec les monoplaces actuelles. On peut dépasser au virage 9, mais cela nécessite un peu de bravoure. À la sortie, la petite colline sur la gauche est toujours noire de monde. La section suivante est également très rapide avec la chicane gauche-droite et une autre ligne droite. Le dernier secteur est un peu plus sinueux, mais il est important d’ouvrir sa trajectoire dans les deux derniers virages pour bien entrer dans la ligne droite des stands."

Les horaires (heure française)

Vendredi 15 mars Essais Libres 1 2h00-3h30
  Essais Libres 2 6h00-7h30
Samedi 16 mars Essais Libres 3 4h00-5h00
  Qualifications 7h00
Dimanche 17 mars GP d'Australie 6h10

Les 10 derniers vainqueurs

Le vainqueur Sebastian Vettel, Ferrari SF71H fête sa victoire
2018 Germany Sebastian Vettel Ferrari
2017 Germany Sebastian Vettel Ferrari
2016 Germany Nico Rosberg Mercedes
2015 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes
2014 Germany Nico Rosberg Mercedes
2013 Finland Kimi Räikkönen Lotus
2012 United Kingdom Jenson Button McLaren
2011 Germany Sebastian Vettel Red Bull Racing
2010 United Kingdom Jenson Button McLaren
2009 United Kingdom Jenson Button Brawn GP

Article suivant
Ricciardo va être représenté par la même agence que Cristiano Ronaldo

Article précédent

Ricciardo va être représenté par la même agence que Cristiano Ronaldo

Article suivant

Star de la série Netflix, Steiner était "juste lui-même"

Star de la série Netflix, Steiner était "juste lui-même"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu