Guide saison 2013 - Les changements techniques (2/2)

Elements de suspensionUn système de suspension traditionnel de Formule 1 se compose de 6 éléments : le triangle supérieur avant, le triangle supérieur arrière, le triangle inférieur arrière, la barre d’accouplement et les tirants et poussoirs

Elements de suspension

Un système de suspension traditionnel de Formule 1 se compose de 6 éléments : le triangle supérieur avant, le triangle supérieur arrière, le triangle inférieur arrière, la barre d’accouplement et les tirants et poussoirs. Même si cela n’a pas été exploité auparavant, il est apparu en 2012 qu’il était possible de réaliser une suspension conforme au règlement mais composée de plus de 6 éléments. Le bénéfice potentiel d’un tel système serait d’offrir plus de surface aérodynamique. Afin de prévenir l’usage d’un tel système, il a été convenu d’amender le règlement et de limiter les systèmes de suspension à seulement 6 éléments.

Poids minimum

Une légère augmentation du poids des pneus Pirelli F1 en 2013 a conduit à une augmentation du poids minimum pour la voiture avec pilote à bord de 640 à 642 kg, le règlement sur la répartition des masses obligatoire suivant un ajustement corollaire.

Tests châssis

Dans les semaines précédant les premiers essais en piste, tous les châssis de F1 sont soumis à une série de tests d’écrasement, subissant de très lourdes charges afin de démontrer une résistance suffisante en condition extrême. Dans le passé, seul le premier châssis produit était soumis à une batterie de tests qui représentaient 120% du niveau appliqué aux châssis suivants. Cette différence étant reconnue comme fallacieuse, le règlement a changé en 2013 et chaque châssis doit désormais prouver sa résistance au niveau exigé pour le premier. Ce qui apporte plus de sécurité pour les pilotes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités