Guillaume Rocquelin a eu peur pour Vettel

Guillaume Rocquelin, ingénieur piste de Sebastian Vettel, aura connu une nouvelle course trépidante, se concluant par un succès permettant à son protégé de coiffer une quatrième couronne mondiale consécutive

Guillaume Rocquelin, ingénieur piste de Sebastian Vettel, aura connu une nouvelle course trépidante, se concluant par un succès permettant à son protégé de coiffer une quatrième couronne mondiale consécutive.

Mais l’ingénieur français a de nouveau vu le jeune allemand sombrer dans sa petite vanité habituelle, le poussant à tenter de s’approprier le meilleur temps au tour en course !

Non conscient du fait qu’il ne pouvait quoi qu’il en soit pas décrocher cette satisfaction symbolique en raison du fait que Räikkönen devait encore observer un arrêt en toute fin de course pour passer les pneus tendres, Vettel a tenté en fin de course de pousser sa Red Bull, au lieu d’écouter son ingénieur, soucieux pour l’alternateur. Pour autant, comme toujours, « Rocky » ne peut que saluer son champion à l’arrivée, et louer son talent.

On a essayé de gérer la voiture de Seb en fin de course, au cas où le problème de Mark lui arrivait également. Beaucoup de gens arrivent en F1 et se disent que c'est bon ; ils sont au top, mais ce n'est que le début, et Sebastian l'a bien compris. Il faut continuer de travailler pour arriver à ce genre de résultats. Il était important pour lui de gagner aujourd'hui et puis de célébrer à la fin”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités