Steiner explique pourquoi Haas s'est voilé la face

Sortant de la saison la plus décevante de sa jeune Histoire en Formule 1, l'écurie Haas fait désormais son autocritique, à commencer par son directeur Günther Steiner, qui n'est apparemment pas exempt de tout reproche.

Steiner explique pourquoi Haas s'est voilé la face

Haas avait connu sa meilleure campagne en 2018, engrangeant 93 points et accrochant la cinquième place du championnat des constructeurs, mais le potentiel de la VF-19 s'est avéré difficile à exploiter et l'écurie américaine s'est retrouvée neuvième l'an passé, avec seulement 28 unités au compteur. La saison avait pourtant bien commencé avec la sixième place de Kevin Magnussen à Melbourne, mais les évolutions apportées à partir du Grand Prix d'Espagne se sont avérées contre-productives et Haas n'a quasiment plus marqué de points ensuite, malgré de belles performances en qualifications : l'équipe ne parvenait pas à tirer le meilleur des pneus Pirelli.

Lire aussi :

D'après Steiner, les bons résultats obtenus en 2018 ont peut-être eu pour conséquence un excès de confiance. Lorsqu'il lui est demandé si le Grand Prix de Bahreïn, deuxième manche de la saison 2019, a été le premier signe des problèmes de pneus, l'Italien répond : "Non, c'est la première fois qu'il est apparu que quelque chose n'allait pas, et nous nous sommes rendu compte que nous n'arrivions pas à gérer les pneus. Puis nous avons essayé de les faire fonctionner, de les influencer de l'extérieur au lieu d'aller voir si nous avions un problème aéro, car la voiture était bonne en qualifications."

Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team

"À Barcelone, encore une fois, nous n'étions pas sûrs que les pneus fonctionnent, mais quand on a un bon résultat, on y croit. Peut-être qu'en ayant ces bons résultats au début, nous avons été un peu pris en traître, car en sortant d'une très bonne saison comme 2018, nous avons peut-être aussi été un peu trop sûrs de nous ; nous ne le savons que maintenant."

"Quand on ne sait pas où l'on se trouve, on ne réagit pas correctement, et une fois que l'on comprend vraiment le problème – à savoir lors de la trêve estivale – il est trop tard. Après la trêve estivale, on ne pense plus au circuit, nous étions simplement trop loin. Il était donc mieux de se concentrer sur 2020."

Les pilotes Haas, en particulier Romain Grosjean, n'ont pas manqué de manifester leur inquiétude quant à l'efficacité et à l'impact des évolutions apportées à la VF-19 à Barcelone. Steiner, honnête, reconnaît que l'écurie ne les a pas écoutés car ils s'étaient qualifiés septième et huitième, loin devant leurs concurrents directs.

"Nous avons eu un bon résultat [en Espagne]", relate-t-il. "Nous l'avons vu de nouveau en qualifications, mais pas en course, car il y a eu [un accident]. Nous n'avons donc pas su ce qui aurait pu se passer en course, mais la voiture aurait pu être compétitive à Barcelone. Par conséquent, peut-être qu'à Barcelone, nous avons un peu trop cru que la voiture était bonne partout. Cette voiture était bonne à Barcelone en particulier. À l'époque, les pilotes disaient donc que c'était bien. Nous sommes passés en Q3, je crois que nous nous y sommes qualifiés sixième ou septième, c'était très bien. Alors comment pouvions-nous dire que ce n'est pas bien ? Nous nous avons peut-être été un peu aveuglés par le résultat de 2018."

"Avec le recul, c'est facile de dire que je réagirais différemment à ce qui s'est passé à Barcelone. Je dirais : 'Les gars, il faut faire une réunion, il y a quelque chose qui ne colle pas'. Nous avons fait confiance aux résultats plus qu'aux données et aux pilotes. Nous avons fait confiance à ce qui était facile et agréable à croire, à savoir le résultat, et non à la réalité, qui n'était pas séduisante."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Honda voit du Senna dans ses liens avec Verstappen

Article précédent

Honda voit du Senna dans ses liens avec Verstappen

Article suivant

Photos - Les vainqueurs F1 des années 2010

Photos - Les vainqueurs F1 des années 2010
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021