Gutiérrez a fait sa course en fond de peloton

Après son accrochage dans les premiers tours du Grand Prix de Chine, Esteban Gutiérrez avait à cœur de se racheter sur le circuit de Sakhir

Après son accrochage dans les premiers tours du Grand Prix de Chine, Esteban Gutiérrez avait à cœur de se racheter sur le circuit de Sakhir. C'est cependant une occasion manquée pour le jeune mexicain, qui a perdu son aileron avant dans un embouteillage au premier tour. Au volant d'une Sauber C32 en petite forme sur le tracé bahreïni, Gutiérrez a eu des difficultés à remonter, si bien qu'il ne se classe que 18e à une demi-seconde de la Caterham de Charles Pic. “Je m'attendais à une course difficile, et c'est ce qui s'est passé”, commente celui qui s'élançait dernier. “Nous devons trouver plus de vitesse. Au premier tour, au virage 10, j'ai eu un contact qui était dur à éviter. À part ça, c'était correct, mais évidemment, ce n'est pas suffisant d'être à l'arrivée d'une course comme ça, et nous devons faire des progrès. Nous devons analyser la stratégie, en espérant amener de bonnes évolutions à Barcelone”, conclut-il. Gutiérrez attend encore ses premiers points en Formule 1 : après quatre Grand Prix, il n'a pas fait mieux que 12e en Malaisie.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez , Charles Pic
Équipes Sauber
Type d'article Actualités