Gutiérrez déplore un conduit de frein qui "détruit l'appui du fond plat"

Esteban Gutiérrez dispute son premier Grand Prix à domicile sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, mais c'est un week-end qui a mal commencé pour lui lors des essais libres du vendredi.

Certes, Esteban Gutiérrez a été en mesure de parcourir 56 tours à Mexico, mais il avait toutes les peines du monde à garder le contrôle de sa Haas VF-16 et cela s'est ressenti sur les temps au tour, puisque le Mexicain s'est classé bon dernier des Essais Libres, à 2"6 du chrono de référence fixé par Sebastian Vettel.

"C'était vraiment frustrant pendant cette séance, parce que je n'avais aucune adhérence", regrette Gutiérrez. "La voiture était complètement instable. Se retrouver dans cette position, sans pouvoir décrire ce qui se passe sur la voiture, n'est pas agréable. C'était donc important de travailler pour en trouver la raison. Heureusement, nous l'avons trouvée et nous allons résoudre le problème."

Lorsqu'il lui est demandé de préciser quel est ce problème, le pilote Haas répond : "Nous avons changé des pièces à l'avant de la voiture, ce qui a complètement détruit l'appui... les conduits de frein avant. Nous perdions d'énormes points d'appui. C'était une spécification différente que je n'ai jamais utilisée auparavant, et elle a simplement détruit l'appui du fond plat."

Déjà utilisés en Chine

Ce n'est toutefois pas la première fois que Haas utilise ce design pour ses conduits de freins. Romain Grosjean en garde un très mauvais souvenir, lui qui en avait fait l'expérience au Grand Prix de Chine. Il avait alors connu une course catastrophique, se classant 19e.

"Nous les avons utilisés en Chine sur ma voiture, et ça s'est super bien passé !" plaisante le Français. "Donc je leur ai demandé de les supprimer du catalogue."

Classé 20e de la deuxième séance d'essais libres, Grosjean n'a pas connu une bien meilleure journée que son coéquipier, en dépit d'EL1 prometteurs.

"La matinée n'a pas été trop mauvaise, mais notre après-midi a été désastreux. C'est à nous de contourner ces problèmes. Quand nous en avons de tels le vendredi, cela a tendance à nous coûter le dimanche. Certes, il reste samedi, mais il va falloir en tirer le meilleur, vu tout ce à quoi nous avons fait face ce vendredi", conclut le pilote Haas. 

Polo Haas F1 Team 2016
Polo Haas F1 Team 2016
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Romain Grosjean , Esteban Gutiérrez
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Réactions
Tags mexico