Gutiérrez - Ferrari, "le plus grand risque de ma vie"

Fin 2014, Esteban Gutiérrez se retrouvait sans volant en Formule 1 après deux saisons ternes chez Sauber.

Gutiérrez - Ferrari, "le plus grand risque de ma vie"
Esteban Gutierrez, Ferrari SF15-T
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari SF15-T avec des capteurs
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari SF15-T sort de la piste et arrive dans les graviers
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari SF15-T
Esteban Gutierrez, Pilote d'essais et de réserve Ferrari
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari SF15-T
Esteban Gutierrez, pilote d'essais et de réserve Ferrari avec Maurizio Arrivabene, Team Principal de Ferrari
Esteban Gutierrez, Ferrari SF15-T

N'ayant fini qu'une course dans les points lors de ses deux années au sein de l'écurie suisse, en l'occurrence une septième place au Grand Prix du Japon 2013, Gutiérrez n'avait pas été conservé pour la saison 2015 et s'était tourné vers un poste de pilote de réserve chez Ferrari.

Une telle décision n'aboutit pourtant pas souvent sur un nouveau poste de titulaire, mais elle a porté ses fruits : après avoir passé l'année au sein de la Scuderia et pris le volant de la SF15-T à plusieurs reprises, le Mexicain a été recruté par Haas F1 Team pour 2016.

"J'ai probablement pris le plus grand risque de ma vie", confie Gutiérrez à Autosport. "Mais dans la vie, il faut parfois prendre ces risques et ne jamais avoir peur. Et je n'ai jamais eu peur. J'étais conscient du risque que je prenais, mais aussi du fait que j'avais une opportunité."

"Ferrari m'a recruté et je me suis fixé des objectifs très clairs à court terme, j'ai établi la marche à suivre pour retrouver un volant de titulaire l'année suivante. Bien sûr, je me suis intéressé à Haas, et ma relation avec Ferrari. Espérons que cela m'apportera d'autres opportunités d'arriver au sommet de la Formule 1 à l'avenir."

Observer les meileurs

Passer la saison 2015 dans la garage Ferrari en prenant rarement le volant des bolides rouges a permis à Gutiérrez de poursuivre son apprentissage de la Formule 1 en se trouvant au cœur des réunions et des discussions techniques, tout en observant deux Champions du monde en action.

"Quelque chose que j'aime vraiment, et que j'ai toujours aimé pendant ma carrière entière, c'est observer et apprendre de bonnes choses d'autres gens", souligne-t-il. "Cela a vraiment été crucial. Cela m'a donné une superbe opportunité de voir les choses d'une perspective différente."

"Cela m'a permis d'apprendre des meilleurs et de les observer : les meilleurs ingénieurs, les meilleurs pilotes avec Kimi et Sebastian, le meilleur directeur d'équipe avec Maurizio Arrivabene, qui est quelqu'un d'exceptionnel, et toutes les autres personnes géniales de l'équipe."

Des progrès exponentiels

Ces dernières saisons n'ont pas été un long fleuve tranquille pour Gutiérrez, loin de là, mais peut-être est-ce ce qui le rend plus fort ?

"Franchement, je n'ai jamais tant appris que lors des trois dernières années. C'est là que j'ai tiré les leçons les plus importantes."

"On connecte les deux [les difficultés chez Sauber et l'apprentissage chez Ferrari] et on s'améliore de façon exponentielle de bien des façons, donc je me sens vraiment prêt à reprendre la course, et j'ai vraiment hâte", conclut le pilote Haas.

partages
commentaires
Toutes les présentations F1 2016

Article précédent

Toutes les présentations F1 2016

Article suivant

Rosberg peut-il renverser la montagne Hamilton ?

Rosberg peut-il renverser la montagne Hamilton ?
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021