Gutiérrez s’adapte à la F1

Esteban Gutiérrez a terminé à la 3e place du championnat 2012 de GP2 pour sa deuxième saison dans la catégorie

Esteban Gutiérrez a terminé à la 3e place du championnat 2012 de GP2 pour sa deuxième saison dans la catégorie. Même si la série permet aux pilotes de piloter des monoplaces chaussées de gommes Pirelli, un temps d’adaptation reste nécessaire pour tous les débutants.

Le comportement des pneumatiques est très différent de ce que j’ai connu l’an passé, il est très difficile de cerner la façon de gérer les pneus sur les longs relais. C’est quelque chose de très intéressant et très important pour la préparation”, a avancé le pilote Sauber.

La piste de Jerez a été pointée par le manufacturier de pneus de la Formule 1, Pirelli, qui estime que la dégradation y est trop importante, d’où des conditions d’essais moins optimales. Pour Gutiérrez, cet inconvénient est aussi un avantage : “Nous savons que le circuit est agressif pour les pneus, mais je pense que ce n’est pas un aspect négatif car cela permet d’avoir un ressenti différent et d’expérimenter une dégradation plus importante”, a-t-il expliqué.

Cela aide, parce qu’en qualifications il faut monter les pneus en température pour utiliser leur quintessence sur un tour lancé. C’est un point positif pour moi comme pour l’équipe.

Aux côtés du Mexicain, Nico Hülkenberg fait aussi ses premiers pas chez Sauber. Pour Gutiérrez, la présence d’un pilote expérimenté est une opportunité : “Nico est pour moi une bonne référence : il a trois ans d’expérience dont un an comme pilote d’essais. Egalement, sa capacité à communiquer avec l’équipe est très affûtée. Pour moi, il est important dans un premier temps d’avoir une référence et j’en suis reconnaissant”, a-t-il confié.

Aussi, il est très ouvert pour travailler en équipe et nous communiquons bien ensemble. Notre approche de travail est très similaire, d’ailleurs nous avons plusieurs fois intégré en formules de promotions les mêmes équipes : Josef Kaufmann Racing, ART.

Gutiérrez sait d'ailleurs de quoi il parle, puisqu’il a été dans la position inverse chez Lotus GP (ex ART) où James Calado débutait à ses côtés en 2012.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Esteban Gutiérrez , James Calado
Équipes Sauber
Type d'article Actualités