Häkkinen a eu du mal à quitter la F1

Certains pilotes quittent la F1 sans le moindre état d'âme, comme l'a fait Kimi Räikkönen lors de son départ de chez Ferrari, ou le fera Mark Webber en fin de saison

Certains pilotes quittent la F1 sans le moindre état d'âme, comme l'a fait Kimi Räikkönen lors de son départ de chez Ferrari, ou le fera Mark Webber en fin de saison. D'autres, comme Rubens Barrichello, ont eu du mal à s'y résoudre. Si Mika Häkkinen n'a pas sauté sur la moindre opportunité de revenir comme l'aurait fait le Brésilien, il était toutefois très indécis.

“Cela prend du temps,” explique le Finlandais à Autosport. “Cela ne vient pas tout seul quand on arrête de courir. On ne se réveille pas le lendemain matin en se disant "tiens, j'ai envie de faire ça". Bien sûr qu'on peut prévoir des choses en avance, c'est même la meilleure chose à faire.”

“Mais dans mon ressenti, la F1 était un monde très agité. C'était très exigeant, psychologiquement et physiquement. Remporter deux fois le championnat du monde, c'était dur, et surmonter mon accident de 1995 n'a pas été évident non plus.” Alors dans sa troisième saison chez McLaren, il avait subi un accident très grave en fin de saison, et avait été sauvé in extremis par une intervention du regretté Sid Watkins.

Mais quand Häkkinen s'est retiré fin 2001, cela n'a pas été simple. Le double Champion du Monde a d'abord annoncé une année sabbatique, avant de se résoudre à prendre une retraite définitive mi-2002.

Cependant, les rumeurs ont été nombreuses sur un éventuel retour en Formule 1 : Häkkinen aurait été en discussions avec Williams pour la saison 2005, puis avec McLaren en 2007, pour un baquet qui est finalement revenu à Lewis Hamilton. Ce qui n'a pas empêché le Finlandais de faire une journée d'essais privés au volant de la MP4-21, tournant toutefois loin des temps au tour des pilotes titulaires.

“Quand j'ai arrêté la course, je voulais vraiment l'arrêter, et penser un peu à moi. Mais ça m'a pris quelques années pour comprendre et dire : “Attends une seconde. Je ne suis pas fait pour m'asseoir à ne rien faire. Je veux faire des choses. J'ai tant à donner,”” avoue l'emblématique pilote McLaren.

Mika conclut qu'il peut maintenant partager son expérience. “J'ai énormément reçu de mon expérience de pilote de F1, mes voyages aux quatre coins du monde, ma relation étroite avec les gens et les partenaires du monde de la course, donc pourquoi est-ce que je devrais me contenter de le garder pour moi ? J'ai envie de travailler, et j'en suis heureux.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , Mark Webber , Mika Hakkinen , Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités