Haas confirme Schumacher et Mazepin pour 2022

Mick Schumacher et Nikita Mazepin seront toujours les deux pilotes de l'écurie Haas pour la saison 2022 de F1.

Haas confirme Schumacher et Mazepin pour 2022

Malgré le peu de doute qui entourait la question, on sait désormais avec certitude que le duo de pilotes ne bougera pas chez Haas F1 Team pour la saison 2022. L'écurie américaine a confirmé jeudi matin que Mick Schumacher et Nikita Mazepin seraient toujours présents la saison prochaine, alors que tous les deux vivent actuellement leur première saison en Formule 1. 

Il était peu probable qu'un baquet se libère au sein de la structure dirigée par Günther Steiner. Tout d'abord parce que Nikita Mazepin dispose d'un contrat pluriannuel depuis son arrivée, qui a été soutenue financièrement par Uralkali. Il n'est d'ailleurs pas anodin que cette officialisation tombe à la veille du Grand Prix de Russie. La seule part d'incertitude pouvait concerner Mick Schumacher, qui a parfois été évoqué pour rejoindre Alfa Romeo – dernière équipe maintenant à disposer d'un volant libre – mais le jeune protégé de la Ferrari Driver Academy fera ses classes une saison supplémentaire avec Haas. 

L'hiver dernier, Haas a fait le choix de se séparer de ses pilotes expérimentés qu'étaient Romain Grosjean et Kevin Magnussen pour faire le pari de la jeunesse. La saison 2021 a toujours été présentée comme une année de transition, avec une monoplace ayant très peu évolué et souffrant donc d'un sérieux manque de performance par rapport à la concurrence. L'équipe a fait le choix de tout miser sur la révolution réglementaire de l'an prochain, tout en préparant deux nouveaux jeunes pilotes lors de leur première campagne. 

Mick Schumacher et Nikita Mazepin luttent donc depuis le début de l'année en fond de grille, et c'est davantage leur duel interne qui est observé. Celui-ci a d'ailleurs été marqué par plusieurs incidents et même par des contacts ou manœuvres âpres en piste. Aucun des deux hommes n'est parvenu à entrer dans les points à ce jour, et Haas pointe à la dixième et dernière place du championnat constructeurs. Mick Schumacher a signé le meilleur résultat de l'écurie cette année en décrochant la 12e place lors du Grand Prix de Hongrie durant l'été. 

"Nous savions que nous voulions de la continuité en 2022 et je suis heureux de le confirmer avec Mick Schumacher et Nikita Mazepin qui seront avec Haas F1 Team l'année prochaine", annonce Günther Steiner. "L'année 2021 a offert aux deux pilotes l'opportunité d'apprendre la Formule 1, et ils ont fait beaucoup cette saison."

"C'est une saison difficile, c'est certain, avec le package que nous avons, mais dans le même temps, ils ont tous les deux relevé ce défi et travaillé étroitement avec l'équipe pour apprendre nos procédures et s'adapter à la rigueur d'un championnat de F1, avec tout ce que cela implique aussi bien en interne qu'en externe. Désormais, nous regardons vers 2022, nous sommes convaincus que nous pouvons aller de l'avant et donner à Mick et Nikita un package compétitif pour faire un nouveau pas dans leur carrière en F1."

Lire aussi :

partages
commentaires
Les patrons de la F1 assurent vouloir écouter les fans

Article précédent

Les patrons de la F1 assurent vouloir écouter les fans

Article suivant

Transferts F1 : qui pilotera où en 2022 ?

Transferts F1 : qui pilotera où en 2022 ?
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021