Haas ne développera pas sa F1 2021 pendant la saison

Haas annonce la couleur : la prochaine monoplace de l'écurie ne sera pas développée en cours de saison.

Haas ne développera pas sa F1 2021 pendant la saison
Charger le lecteur audio

S'il est une écurie qui souffre de la crise du coronavirus, c'est bien Haas F1 Team. Son fondateur Gene Haas n'est plus disposé à investir autant d'argent qu'auparavant face à des résultats décevants, les sponsors se font rares, et l'équipe n'a pas développé sa VF-20 depuis le début de la saison 2020, faute de budget. Résultat : Haas n'a marqué que trois points cette année, et la campagne à venir ne s'annonce manifestement pas bien meilleure, puisque la structure américaine compte donner la priorité à la nouvelle réglementation technique de 2022.

"Nous arrêterons le développement de la voiture 2021 en janvier puis nous nous concentrerons à 100% sur la voiture 2022, car si l'on est derrière et qu'on essaie de développer en 2021 – je pense que la plupart des gens l'an prochain feront ça [oublier 2021, ndlr], car le plafond budgétaire arrive aussi", analyse Günther Steiner, directeur d'équipe. "On ne peut donc pas y mettre de l'argent inconsidérément. Ce qu'on fait sur une voiture 2021, on ne le fait pas sur une voiture 2022, et la voiture 2022, c'est l'avenir. Alors pourquoi investir dans quelque chose dont on sait que ce sera mort dans les six mois ?"

Si la Haas VF-21 n'évoluera pas l'an prochain, l'écurie va néanmoins s'efforcer de l'améliorer par rapport à la monoplace précédente, confirme Steiner, quelque peu frustré de devoir composer avec des ressources moindres que la concurrence. "Nous faisons des développements, mais nous avons commencé assez tard", déplore l'Italien.

"Je pense quand même que ces développements devraient nous rendre meilleurs ou plus compétitifs. À quel point, je ne sais pas. Je n'en ai aucune idée, avec cette année spéciale, car certaines écuries ont continué à développer comme si de rien n'était. D'autres ont dû s'arrêter car il n'y avait pas assez de finances, vous savez. Je ne sais donc pas vraiment ce que font les autres équipes, mais il est sûr que j'appellerais la saison prochaine une année de transition.

"Mon grand objectif est de se préparer pour l'arrivée de la nouvelle réglementation en 2022. L'an prochain, bien sûr, j'aimerais avoir une meilleure voiture que ça. Car c'est douloureux pour quiconque. Mais mon objectif, comme je l'ai toujours dit, est d'avoir les nouveaux pilotes ici l'an prochain, afin d'apprendre à les connaître. Et quand nous aurons, espérons-le, une meilleure voiture en 2022, nous serons prêts avec les pilotes."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Diffusion TV du crash de Grosjean : Ricciardo s'est senti écouté
Article précédent

Diffusion TV du crash de Grosjean : Ricciardo s'est senti écouté

Article suivant

Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn

Racing Point manquait de pièces de rechange après le GP de Bahreïn
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021