Haas craint que l'écart avec les top teams ne se réduise pas en 2017

partages
commentaires
Haas craint que l'écart avec les top teams ne se réduise pas en 2017
Par : Glenn Freeman
22 avr. 2017 à 07:59

Le directeur de Haas F1, Günther Steiner, craint que l'avantage des trois équipes de pointe sur le reste du peloton ne soit pas réduit cette saison.

Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Esteban Ocon, Force India VJM10 Mercedes, Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Arrêt au stand de Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Pendant la pré-saison, une image claire de la hiérarchie a émergé avec Ferrari, Mercedes et Red Bull possédant une avance nette sur le peloton, et cela s'est avéré être le cas lors des trois premières courses de la saison.

En Australie et en Chine, la voiture la plus rapide en dehors de ces trois structures était à 1,8 seconde de la pole en qualifications, alors qu'à Bahreïn la Renault de Nico Hülkenberg était à une seconde.

"Les équipes de milieu de peloton sont très proches les unes des autres, mais oui, il y a un écart significatif avec le top 3", a déclaré Steiner sur le site officiel de la F1. "Les grosses équipes, surtout Mercedes et Ferrari – je pense que Red Bull est un peu derrière  sont clairement devant les autres. Est-ce que ça va changer ? J'espère mais ma crainte est que ça va rester comme cela toute la saison."

Haas a été prudent concernant son travail de développement lors du début de saison 2016, en raison du changement réglementaire qui était prévu pour 2017, mais Steiner explique s'attendre à pouvoir atteindre le nombre de nouvelles pièces produites par ses rivaux cette année.

"Je ne sais pas ce que les autres équipes font, mais nous avons un bon plan. Je pense que nous sommes dans la fourchette de nos adversaires du milieu de peloton en termes de quantité ; ensuite, évidemment, il faut s'assurer que la qualité est aussi présente."

"Nous aurons une amélioration importante pour Barcelone, et la prochaine étape est toujours en soufflerie. Une fois que nous trouverons des gains, nous commencerons la production. Et, bien sûr, [il y a] les pièces que nous amènerons à chaque autre course."

Les deux Haas dans le top 10

Steiner ajoute qu'après que Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont inscrit des points cette saison, la prochaine ambition de la structure est d'avoir ses deux voitures dans le top 10 d'une même course pour la première fois de sa courte histoire.

"L'Australie ne s'est pas bien terminé pour nous, donc Shanghai et Bahreïn était très appréciables, être dans les points deux courses de suite était bienvenu. Ça ne veut pas dire que nous ne pouvons pas faire mieux."

"Notre objectif interne est d'avoir les deux voitures dans les points, malheureusement, ça n'a pas pu se faire [à Sakhir] car la voiture de Kevin s'est arrêtée soudainement pour des raisons inconnues. Donc nous allons repousser cet objectif à la prochaine course en Russie et, par rapport à ce que les essais [de cette semaine] suggèrent, ça semble très prometteur."

Article suivant
Vettel ne craint pas que la Russie pose problème à Ferrari

Article précédent

Vettel ne craint pas que la Russie pose problème à Ferrari

Article suivant

Technique - McLaren veut améliorer l’appui à l’arrière de sa MCL32

Technique - McLaren veut améliorer l’appui à l’arrière de sa MCL32
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Glenn Freeman
Type d'article Actualités