Haas F1 - Nous développons notre propre voiture 2016

Le projet Haas F1 avance comme prévu, selon le team principal de la future équipe américaine, Guenther Steiner

Le projet Haas F1 avance comme prévu, selon le team principal de la future équipe américaine, Guenther Steiner. Ce dernier a confirmé que le team allait bientôt intégrer sa base satellite en Angleterre, à Banbury, tout en conservant son siège principal aux Etats-Unis, en Caroline du Nord.

Steiner précise également que le partenariat avec Ferrari est déjà fructueux, et que le travail sur la monoplace 2016 prend forme.

"Tout se passe comme prévu. Nous sommes proches d'emménager", a-t-il confié à Motorsport.com. "Nous travaillons assez étroitement avec Ferrari ; nous devons le faire. Ils ont l'expérience et nous voulons nous baser dessus. C'est un bon partenaire."

"Nous allons bientôt débuter la conception de la voiture. Nous exécutons les plans et tout va bien. Il y a toujours un rush de dernière minute et quelque chose qui peut devenir un problème, mais c'est la course. Nous devons avoir une bonne équipe en place pour surmonter ces obstacles. Mais il ne fait aucun doute que nous serons en piste en 2016."

Steiner est également revenu sur les rumeurs d'un éventuel sauvetage de Marussia par Haas. Après que Bernie Ecclestone a nié l'implication de Gene Haas dans ce sauvetage, Steiner va plus loin et explique que les deux entités n'auront rien à voir, pas même l'inspiration de certains droits intellectuels. Seul l'achat de l'usine de Banbury est confirmé.

"Nous achèterons le bâtiment ; nous pourrions acheter certains équipements qu'ils ont, mais rien de conséquent", corrige Steiner. "Nous n'avons pas acheté les droits de propriété intellectuelle. C'était aussi une rumeur dans la presse, que nous avions acheté les droits de leur voiture 2015. Ce n'est pas correct ; nous développons notre propre voiture."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités