Haas gèle le développement tant que les revenus sont incertains

La Haas VF-20 ne recevra aucune évolution tant que l'écurie américaine n'aura pas une visibilité claire sur ses revenus de la saison 2020.

Haas gèle le développement tant que les revenus sont incertains

Comme toutes les écuries de la grille, Haas F1 ne cache pas son soulagement de voir la saison 2020 de Formule 1 débuter le mois prochain. Ce sera le cas avec deux Grands Prix consécutifs disputés en Autriche, sur le Red Bull Ring, avant au moins six autres épreuves européennes. Néanmoins, le doute demeure sur le nombre de courses que comportera le calendrier complet, alors que rien n'est encore figé et que les dirigeants de la catégorie reine planchent sur la deuxième partie de saison. Or cela ne fait qu'accentuer l'incertitude qui règne autour des questions financières et des revenus dont pourront bénéficier les équipes.

Lire aussi :

Dans un tel contexte, l'équipe américaine se refuse à jouer avec le feu. Ainsi, elle ne prévoit pas dans l'immédiat de faire évoluer sa VF-20 et de se lancer dans des investissements lourds pour le développement de cette monoplace.

"Pour le moment, nous ne prévoyons aucune évolution tant que nous ne saurons pas exactement ce que nous faisons cette année sur le plan budgétaire, ni ce que nous faisons au niveau des courses", explique Günther Steiner, directeur de Haas F1, dans un entretien accordé à certains médias dont Motorsport.com. "Je ne peux pas dépenser d'argent si je ne sais pas ce que je vais avoir. Il n'y a aucun intérêt à le faire en ce moment. Nous devons être très prudents dans ce que nous faisons, car nous savons que les revenus vont chuter en ayant moins de Grands Prix et des courses sans public. Alors tant que ça n'est pas très clair, je suis très prudent." 

Sur le plan sportif, cette décision représente un risque non négligeable, qui est celui d'être dépassé par une concurrence qui, elle, ferait évoluer sa monoplace 2020 dans d'autres proportions. Toutefois, Steiner assume cet aspect en estimant que le risque économique serait beaucoup plus périlleux : "Il faut prendre des décisions maintenant. Le pire serait de dépenser de l'argent maintenant puis de ne pas en avoir." 

Haas est également une écurie échaudée par la mauvaise voie sur laquelle peut envoyer un développement raté. L'équipe en a fait les frais l'an passé avec la VF-19, au point de revenir en cours de saison à des pièces qui dataient du premier Grand Prix.

"Nous avons beaucoup appris au sujet des évolutions", confirme Steiner. "Elles ne sont jamais aussi bonnes que ce que l'on espère. De nos jours, on peut faire beaucoup sur la première voiture. Selon moi, ce n'est pas une nécessité d'en avoir. Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est de ne pas faire d'erreurs. Ce sera décisif. C'est pourquoi nous avons emprunté ce chemin en ne nous risquant pas à prévoir quelque chose que nous ne pourrions pas nous permettre ensuite. Ce serait pire, car nous ne pourrions pas nous rendre sur les derniers Grands Prix. Nous ne prendrons aucun point si nous n'avons pas d'argent. Il s'agit donc de gérer une entreprise, et nous sommes satisfaits de le faire ainsi. Nous savons ce que nous faisons et nous sommes satisfaits de cette décision."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Luke Smith  

partages
commentaires

Voir aussi :

Que change le nouveau protocole dans les garages ?

Article précédent

Que change le nouveau protocole dans les garages ?

Article suivant

Pourquoi McLaren a rejoint Williams dans la quête d'investisseurs

Pourquoi McLaren a rejoint Williams dans la quête d'investisseurs
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021