Haas : Magnussen "a prouvé des choses" en Chine

Selon Günther Steiner, Kevin Magnussen a fait taire ses détracteurs grâce à son pilotage lors du Grand Prix de Chine, en inscrivant ses premiers points cette saison pour sa nouvelle écurie Haas.

Le Danois a quitté Renault à la fin de l'année 2016 après une seule saison dans le giron de la marque, Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport F1, expliquant par la suite aux médias français que Magnussen avait manqué de discipline.

Des sources chez Renault et McLaren, avec qui il a couru en 2014, se sont aussi interrogées sur son dévouement au travail, mais Magnussen a déclaré qu'il n'avait jamais eu de retours négatifs dans ces domaines au sein de ses anciennes équipes.

Après un week-end compliqué en Australie, les choses se sont passées plus tranquillement en Chine, avec des qualifications convaincantes, où il a manqué la Q3 pour 0"074, suivies d'une performance propre pour terminer huitième en course.

Steiner, le directeur de Haas, assure que ce résultat va être un boost en termes de confiance : "C'est très important pour lui, surtout après une année où, durant la seconde partie de saison, il a reçu beaucoup de critiques pour ce qu'il n'a pas fait. Il a prouvé des choses avec le résultat, parce qu'il a produit une très bonne course. Rien n'a été mal fait : c'était calme, sans erreur et du mieux possible."

Son équipier Romain Grosjean a lui manqué les points avec la 11e place, mais Steiner estime que l'équipe a prouvé qu'elle pouvait être capable d'inscrire des points avec les deux voitures, ce qui serait une première pour elle.

"Nous n'avons pas encore fait l'analyse entière, mais il semble que le rythme de course soit très bon", ajoute l'Italien, qui a aussi déclaré qu'il n'y aurait aucune nouvelle pièce lors du Grand Prix de Bahreïn ce week-end.

"En Australie, nous avons été un peu prudents parce que c'est une piste spéciale, mais [Shanghai] est une piste normale et la voiture a démontré ce qu'elle pouvait faire. Nous avons juste besoin de maintenir le rythme de développement car les autres vont commencer à apporter de nouvelles pièces."

"Nous avons manqué [les points] en Australie et en Chine nous les avons manqués avec la seconde voiture. Nous pouvons désormais inscrire des points avec deux voitures, je dirais que ce n'est pas si mal."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags gunther steiner