Haas ne retiendra pas Grosjean s'il peut jouer le titre ailleurs

Auteur d’un début de saison remarquable avec la nouvelle écurie Haas F1, Grosjean a fait taire les sceptiques qui critiquaient son choix de carrière.

Haas ne retiendra pas Grosjean s'il peut jouer le titre ailleurs
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team fête son anniversaire avec l'équipe
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 au départ de la course alors que Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H roulent avec des ailerons avant cassés
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Romain Grosjean avait fait le choix de rejoindre rapidement l’équipe américaine en quittant Lotus, avant d’attendre la fin des négociations à Enstone et le retour de Renault en tant que constructeur à part entière. 

Sixième en Australie, cinquième à Bahreïn puis huitième en Russie, il a surpris ceux qui ne s’attendaient pas à voir l’écurie de Gene Haas être performante aussi rapidement. De quoi rester sur le radar des équipes de pointe, pour un pilote qui n’a jamais caché son ambition de rejoindre un jour un top team. 

Le raccourci Ferrari

Compte tenu des liens tissés entre Haas et Ferrari, auprès de qui la structure américaine achète de nombreuses pièces et se fournit en moteurs, le raccourci pourrait être facile pour envoyer Grosjean à Maranello, à terme. Mais la donne n’est certainement pas aussi évidente et le marché des transferts ces prochaines années dépendra de nombreux autres paramètres. Quoi qu’il en soit, Gene Haas assure une chose : il n’empêchera jamais son pilote d’accomplir son rêve... Si l’occasion se présente. 

"Je ne crois pas que je retiendrais un pilote", assure Haas. "Il est heureux, mais si quelqu’un lui offrait un énorme contrat et voulait racheter notre contrat, et si c’était avec une de ces deux équipes de tête, alors il serait fou de ne pas le faire [quitter l’équipe]."

"Romain est un garçon assez cool, et très franchement, s’il avait une chance d’être Champion du monde avec une autre équipe, ce serait quelque chose qu’il serait idiot de ne pas essayer."

La bonne attitude

Si l’arrivée de Haas en Formule 1 est une réussite, c’est sans aucun doute grâce au modèle et à l’approche adoptés par l’homme d’affaires américain. À cela s’ajoute la volonté de s’entourer d’un personnel compétent, et de pilotes capables de signer des résultats tout en faisant progresser l’écurie. Un profil idéal trouvé en la personne de Grosjean.

"Il est remarquable", insiste Haas. "Il est très calme au sujet de ce qu'il a à faire. Quand les choses vont mal, il a une attitude qui est un peu de dire ‘C’est comme ça’ et ‘Nous pouvons surmonter ces problèmes’."

partages
commentaires
Renault testera une version B de son moteur à Barcelone

Article précédent

Renault testera une version B de son moteur à Barcelone

Article suivant

Hamilton - Je suis en F1 pour gagner, pas pour participer

Hamilton - Je suis en F1 pour gagner, pas pour participer
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021