Haas ne retiendra pas Grosjean s'il peut jouer le titre ailleurs

Auteur d’un début de saison remarquable avec la nouvelle écurie Haas F1, Grosjean a fait taire les sceptiques qui critiquaient son choix de carrière.

Haas ne retiendra pas Grosjean s'il peut jouer le titre ailleurs
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team fête son anniversaire avec l'équipe
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 au départ de la course alors que Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H roulent avec des ailerons avant cassés
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Romain Grosjean avait fait le choix de rejoindre rapidement l’équipe américaine en quittant Lotus, avant d’attendre la fin des négociations à Enstone et le retour de Renault en tant que constructeur à part entière. 

Sixième en Australie, cinquième à Bahreïn puis huitième en Russie, il a surpris ceux qui ne s’attendaient pas à voir l’écurie de Gene Haas être performante aussi rapidement. De quoi rester sur le radar des équipes de pointe, pour un pilote qui n’a jamais caché son ambition de rejoindre un jour un top team. 

Le raccourci Ferrari

Compte tenu des liens tissés entre Haas et Ferrari, auprès de qui la structure américaine achète de nombreuses pièces et se fournit en moteurs, le raccourci pourrait être facile pour envoyer Grosjean à Maranello, à terme. Mais la donne n’est certainement pas aussi évidente et le marché des transferts ces prochaines années dépendra de nombreux autres paramètres. Quoi qu’il en soit, Gene Haas assure une chose : il n’empêchera jamais son pilote d’accomplir son rêve... Si l’occasion se présente. 

"Je ne crois pas que je retiendrais un pilote", assure Haas. "Il est heureux, mais si quelqu’un lui offrait un énorme contrat et voulait racheter notre contrat, et si c’était avec une de ces deux équipes de tête, alors il serait fou de ne pas le faire [quitter l’équipe]."

"Romain est un garçon assez cool, et très franchement, s’il avait une chance d’être Champion du monde avec une autre équipe, ce serait quelque chose qu’il serait idiot de ne pas essayer."

La bonne attitude

Si l’arrivée de Haas en Formule 1 est une réussite, c’est sans aucun doute grâce au modèle et à l’approche adoptés par l’homme d’affaires américain. À cela s’ajoute la volonté de s’entourer d’un personnel compétent, et de pilotes capables de signer des résultats tout en faisant progresser l’écurie. Un profil idéal trouvé en la personne de Grosjean.

"Il est remarquable", insiste Haas. "Il est très calme au sujet de ce qu'il a à faire. Quand les choses vont mal, il a une attitude qui est un peu de dire ‘C’est comme ça’ et ‘Nous pouvons surmonter ces problèmes’."

partages
commentaires
Renault testera une version B de son moteur à Barcelone

Article précédent

Renault testera une version B de son moteur à Barcelone

Article suivant

Hamilton - Je suis en F1 pour gagner, pas pour participer

Hamilton - Je suis en F1 pour gagner, pas pour participer
Charger les commentaires
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader Prime

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Valtteri Bottas a beau avoir perdu son baquet chez Mercedes, sa carrière en Formule 1 ne va pas s'arrêter là. La victoire va s'éloigner, mais le Finlandais va pouvoir se dédier à un nouveau projet passionnant où il va prendre de l'envergure : celui d'Alfa Romeo Racing, dont le directeur Frédéric Vasseur nous explique le rôle que va jouer son nouveau pilote.

Formule 1
7 sept. 2021