Haas officialise l'arrivée de Nikita Mazepin pour 2021

Haas F1 a confirmé officiellement l'un de ses deux pilotes pour la saison prochaine, avec l'arrivée de Nikita Mazepin.

Haas officialise l'arrivée de Nikita Mazepin pour 2021

Pressenti depuis plusieurs semaines, le recrutement par Haas de Nikita Mazepin est désormais une certitude. L'information a été officialisée par l'écurie ce mardi matin à Bahreïn, avec la signature d'un contrat pluriannuel. Pour le Russe, âgé de 21 ans, cette arrivée chez Haas semble être une étape d'un plan plus vaste pour un investissement de sa famille dans la structure, qui n'a pas caché ses difficultés financières récemment et recherchait du budget.

"Nikita a démontré ses références en F2 cette année, avec deux victoires et des podiums lors d'une saison solide de sa part", souligne Günther Steiner, directeur de Haas. "Il a progressé pour devenir un pilote mature au fil des formules de promotion, plus récemment en F3 lorsqu'il a terminé deuxième du championnat en 2018, et évidemment en F2 ces deux dernières saisons. J'ai hâte de voir ce qu'il peut faire en F1 et de lui donner l'opportunité de courir au plus haut niveau du sport automobile. Avec un calendrier record de 23 Grands Prix en 2021, il aura tout le loisir d'apprendre."

Lire aussi :

Mazepin sera le quatrième pilote russe à courir en Grand Prix, après Vitaly Petrov, Daniil Kvyat et Sergey Sirotkin. Il a suivi une préparation intensive avant d'accéder à la catégorie reine, après avoir effectué son tout premier test en 2016 avec Force India à Silverstone. Il a également accumulé les kilomètres en 2017 et 2019, avant de s'associer à Mercedes, pour qui il a roulé en essais à Barcelone en mai 2019. Son programme avec l'écurie allemande lui a surtout permis de multiplier les tests privés sur différents circuits du globe à bord d'une ancienne monoplace, comme à Bahreïn et Abu Dhabi récemment en présence de Stoffel Vandoorne. Engagé cette saison en Formule 2, il occupe la troisième place du championnat avant la dernière manche prévue ce week-end à Sakhir.

"Devenir pilote de F1 est le rêve d'une vie qui se réalise", se réjouit Mazepin. "Je mesure vraiment la confiance placée en moi par Gene Haas, Günther Steiner et toute l'équipe. Ils donnent une opportunité à un jeune pilote et je les remercie pour ça. J'ai hâte de débuter notre relation, en piste comme en dehors, et de continuer à démontrer mes capacités après une solide saison en F2. L'équipe attendra de moi un retour d'information afin d'affiner son package pour 2021. J'en prendrai la responsabilité et je suis impatient de commencer."

Avec les départs de Romain Grosjean et Kevin Magnussen, annoncé depuis un petit moment maintenant, l'écurie américaine a fermé un chapitre important de son histoire. Le Français avait été le premier pilote à embarquer dans l'aventure, fin 2015, du haut de ses dix podiums en Formule 1, tous glanés avec Lotus. Il lui a d'ailleurs apporté son meilleur résultat à ce jour, avec la quatrième place du Grand Prix d'Autriche 2018.

Un an plus tard, le Danois l'avait rejoint, en remplacement d'un Esteban Gutiérrez qui n'a jamais convaincu, et avait rapidement inscrit ses premiers points au sein de l'écurie américaine. Toutefois le duo n'a jamais vraiment réussi à contrer l'une des caractéristiques des voitures exploitées par l'équipe, à savoir une inconstance parfois désarmante et qui a souvent empêché Haas de viser plus haut malgré une cinquième place remarquable au classement constructeurs de la saison 2018.

Haas F1 doit encore annoncer l'identité du coéquipier de Mazepin pour l'année prochaine. Le nom de Mick Schumacher circule avec beaucoup d'insistance en vue de ce baquet.

partages
commentaires
Lewis Hamilton positif au COVID-19 et forfait à Sakhir

Article précédent

Lewis Hamilton positif au COVID-19 et forfait à Sakhir

Article suivant

Le GP de France 2021 annonce sa jauge d'accueil du public

Le GP de France 2021 annonce sa jauge d'accueil du public
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021