Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
92 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Haas n'a pas choisi ses nouveaux pilotes pour 2021

L'écurie Haas a pris la décision "il y a deux ou trois semaines" de se séparer de Romain Grosjean et Kevin Magnussen.

Haas n'a pas choisi ses nouveaux pilotes pour 2021

Une page va se tourner chez Haas F1, qui a officialisé ce jeudi matin le départ en fin de saison de ses deux pilotes, Romain Grosjean et Kevin Magnussen. Les deux hommes ont pu annoncer eux-mêmes la nouvelle, qui découle en premier lieu du choix de leur écurie de ne pas poursuivre cette aventure commune. Néanmoins, l'écurie américaine dit n'avoir pas encore pris de décision définitive pour son futur duo, qui ne sera pas révélé pour le moment. Malgré ce point d'interrogation qui persiste, Haas ne voulait pas laisser ses deux titulaires actuels dans une incertitude vaine, ce qui a poussé l'écurie à entériner une décision prise "il y a deux ou trois semaines", selon Günther Steiner, qui a prévenu les intéressés "la semaine dernière".

Lire aussi :

"Nous voulions être justes avec eux", explique le directeur de l'écurie. "Nous aurions pu garder ça pour nous un moment, puis le faire. Mais ils se sont bien comportés avec nous ces dernières années. Nous avons dit que nous n'irions pas dans cette voie, que nous ferions des changements, et que nous voulions leur dire afin qu'ils aient une chance de trouver autre chose. Si nous leur avions dit uniquement au moment de la décision pour savoir qui pilotera la voiture [en 2021], ça aurait pu être à la fin de l'année, et ils auraient eu moins de chances de trouver quelque chose pour l'an prochain."

Steiner affirme que le choix de ne pas conserver deux pilotes qui étaient là depuis longtemps (2016 pour Grosjean, 2017 pour Magnussen) s'avérait "très difficile".

"Même si nous avons connu des hauts et des bas dans nos relations, on ne reste pas avec des gens aussi longtemps, quatre ou cinq ans, si on ne les aime pas. Alors c'est toujours difficile de faire ça", assure-t-il. "Mais je dois m'occuper de l'équipe dans sa globalité. Et ils ont tous les deux été très compréhensifs. Bien sûr, ils ne sont pas contents. Qui le serait ? Mais ils ont compris, et ils savent que nous leur avons offert une belle chance. C'était bien pour nous mais bien pour eux aussi. Je crois qu'il n'y a pas de ressentiment entre nous, et nous voulons aller jusqu'au terme de la saison. Nous espérons marquer quelques points supplémentaires. Je dois m'occuper de toute l'équipe, et je dois donc prendre ces décisions. Ça fait partie de mon boulot, même si c'est difficile à faire."

Malgré le nom de Nikita Mazepin qui revient avec une forte insistance pour l'un des deux baquets, Steiner refuse de donner le moindre indice en vue de 2021. Il admet tout de même qu'il y a "beaucoup moins de monde maintenant" sur la shortlist que lorsque le chiffre évoqué tournait autour de la dizaine. La perspective d'enrôler deux pilotes débutants semble toutefois prendre corps, et un tel scénario ne préoccuperait pas le patron de l'écurie.

"Si vous avez un pilote très expérimenté et un débutant qui a du mal à percer, il perd confiance. Est-ce que c'est une bonne chose ? Non", se défend Steiner. "Regardez ce qui est arrivé à ceux qui étaient dans la même équipe que Max [Verstappen]. Ils ont tous eu du mal, car il est très bon. Deux rookies, c'est peut-être une bonne chose. Je ne sais pas encore. Cela fait partie des choses que nous évaluons : avons-nous besoin de quelqu'un d'expérimenté ou pas ? Pouvons-nous avoir deux débutants ? Parfois on essaie juste des choses différentes, ça aide à apprendre ce qu'il faudrait faire ou ne pas faire. J'en suis pleinement conscient."

partages
commentaires
Racing Point va être averti après l'affaire du COVID de Stroll

Article précédent

Racing Point va être averti après l'affaire du COVID de Stroll

Article suivant

Le Portugal, terre de spectacle pour la F1

Le Portugal, terre de spectacle pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021