Haas perd des pneus dans un incendie de garage

L'équipe Haas F1 a demandé à la FIA de lui fournir deux trains de pneus de remplacement après que certains aient été endommagés dans un incendie qui a eu lieu dans le garage de l'écurie, Günther Steiner affirmant que l'écurie avait eu de la "chance" car le feu a rapidement pu être maîtrisé.

Haas perd des pneus dans un incendie de garage

L'incendie aurait commencé dans l'unité de contrôle d'un jeu de couvertures de pneus, détruisant ce qui était à l'intérieur de ces couvertures et endommageant également un deuxième jeu voisin, tous deux attribués à Kevin Magnussen. L'équipe a officiellement demandé à la FIA des trains de remplacement ce vendredi matin.

L'incendie a été repéré par un gardien de sécurité et éteint par des agents de sécurité de diverses équipes avant qu'il ne puisse se propager. "Nous ne savons pas encore ce qui s'est passé, car tout a brûlé", a déclaré Steiner à Motorsport.com. "Et nous ne pouvons pas tirer de conclusions hâtives. Je ne veux pas créer de panique sur ce qui s'est réellement passé, parce que nous ne savons pas."

Lire aussi :

"Je pense qu'un agent de sécurité l'a vu, puis ils ont tous travaillé ensemble pour l'éteindre. On a eu beaucoup de chance. C'est bien qu'ils aient pu travailler ensemble et qu'ils l'aient éteint, parce que quand les pneus prennent feu, ils sont difficiles à éteindre."

Une équipe rivale s'est interrogée sur la possibilité que les couvertures aient pu fonctionner durant la nuit, ce qui n'est pas une pratique acceptée, suggérant dès lors qu'un avantage pourrait être tiré du fait de durcir les pneus.

Les prescriptions de Pirelli qui sont contrôlées par la FIA indiquent que les pneus peuvent être maintenus à une température de "stockage" de 60°C, avant d'être chauffés à 80°C pendant deux heures, puis finalement portés à 110°C dans la dernière heure avant la séance. Cependant, Steiner nie que les couvertures aient été allumées.

"Elles n'ont pas été utilisées durant la nuit. Elles étaient branchées, sinon il n'y aurait pas eu d'incendie, mais elles n'ont pas été allumées. Elles étaient juste en stand by. Désormais, il va falloir les débrancher durant la nuit. Ce qu'ils font normalement, c'est d'arriver le matin et les allumer, tout est câblé."

partages
commentaires
Verstappen : Honda sera au niveau de Renault pour débuter 2019

Article précédent

Verstappen : Honda sera au niveau de Renault pour débuter 2019

Article suivant

Les cinq dernières places de la grille déjà réservées

Les cinq dernières places de la grille déjà réservées
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021