Haas multiplie les réunions face au conflit Mazepin/Schumacher

Une nouvelle réunion va avoir lieu chez Haas F1 Team ce jeudi avec les pilotes Nikita Mazepin et Mick Schumacher, dans l'espoir d'apaiser les tensions qui règnent entre eux.

Haas multiplie les réunions face au conflit Mazepin/Schumacher

Deux incidents survenus au Grand Prix des Pays-Bas ont mis de l'huile sur le feu entre les pilotes Haas, Nikita Mazepin n'ayant pas apprécié d'être dépassé par Mick Schumacher (qui y avait été autorisé par l'écurie) dans un tour de sortie des stands en qualifications et ayant riposté, compromettant leur tour lancé à tous les deux, avant que le Russe ne ferme la porte à son coéquipier au dernier moment lors du premier tour de la course, ce qui a causé des dégâts sur l'aileron avant de l'Allemand.

Lire aussi :

Ce n'est pas la première fois que des altercations en piste provoquent des tensions entre les deux pilotes, Schumacher se plaignant désormais que les commissaires n'interviennent pas et que son partenaire ne l'écoute pas, tandis que ce dernier reste impassible et affirme qu'il n'y a pas de problème. Une réunion a déjà eu lieu dimanche après la course avec Günther Steiner et les deux pilotes ; une autre est prévue ce jeudi, alors que le directeur d'équipe s'efforce de mettre les points sur les i.

Et Steiner se montre clair quant à la relation qu'il attend pour Mazepin et Schumacher : "Peu m'importe ce qu'ils font dans leur vie privée, s'ils sont amis ou pas. Mais en piste, ils doivent être performants pour l'équipe. Si l'on parle à l'un ou à l'autre, ils sont tous d'accord avec ça. Il faut juste trouver un accord quand ils sont dans la même pièce. C'est là-dessus que nous travaillons. Il y a beaucoup de coéquipiers qui ne sont pas bons amis".

L'Italien souligne que la présence constante des Haas en fond de peloton, loin derrière les autres écuries, contribue à cette situation tendue en faisant de chaque pilote Haas l'unique rival de son coéquipier. "Je ne pense pas que ce soit personnel, je pense que ce sont les circonstances", estime Steiner. "Comme je continue de le dire, nous ne nous battons avec personne d'autre, il n'y a qu'eux deux. Par conséquent, cette bataille est exagérée. On ne peut se battre pour rien d'autre."

"Si l'on était en lutte avec trois ou quatre autres voitures, on ne verrait pas ça, car faire cette manœuvre face à quelqu'un qui n'est pas son coéquipier, ou se battre durement avec, ça ne fait pas de différence. Mais si c'est le coéquipier, c'est presque personnel. Mais ils n'ont personne d'autre avec qui se battre, donc ils se focalisent là-dessus."

Or, il y a ce que Steiner lui-même appelle "une solution très facile" : des consignes d'équipe interdisant aux pilotes Haas de se battre en piste. Cependant, il ne veut pas en arriver là. "Il suffit de leur dire quoi faire, et ils doivent obéir, qu'ils le veuillent ou non. Mais ce n'est pas l'intention. Ce n'est pas productif, à mon avis."

"Je veux arriver à un stade où tous deux comprennent – notamment pour leur avenir et leur carrière – comment se battre de manière propre mais aussi dure. On peut se battre durement en restant propre. C'est ce que j'essaie de faire. Ce n'est pas que je ne leur ai pas dit quoi faire. Sinon, je peux me contenter de dire : 'Ne faites pas ça', et c'est tout. Celui qui mène au premier virage reste devant. Mais ce n'est bon pour personne, à part pour mon budget peut-être !".

partages
commentaires
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Article précédent

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Article suivant

Photos - Les livrées "cinéma" de la F1

Photos - Les livrées "cinéma" de la F1
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021