Haas F1 avec les freins Carbone Industrie à Silverstone

L'écurie américaine va effectuer une deuxième tentative avec un autre fournisseur de freins, espérant avoir résolu les problèmes de refroidissement rencontrés la première fois.

Haas F1 avec les freins Carbone Industrie à Silverstone
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Le nez de la Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Ayao Komatsu, ingénieur de course Haas F1 Team, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Charger le lecteur audio

Romain Grosjean va-t-il entrevoir la fin de ses problèmes récurrents au freinage dès ce week-end ? L'écurie Haas a en tout cas confirmé une nouvelle tentative de changement de fournisseur pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Comme en Russie au mois d'avril, l'équipe américaine va tester des freins Carbone Industrie. À Sotchi, le test avait tourné court en raison de problèmes de refroidissements, ce que Haas pense avoir désormais résolu.

Les nouveaux freins seront montés sur les monoplaces de Romain Grosjean et Kevin Magnussen lors des essais libres de vendredi, en lieu et place des Brembo, avant de prendre une décision finale pour la suite du week-end.

"Nous prévoyons d'installer les freins Carbone Industrie sur les deux voitures vendredi, en EL1 et, je l'espère, en EL2, pour voir si tout fonctionne pour notre deuxième tentative", confirme le team principal Günther Steiner. "Si tout fonctionne, nous les utiliserons pendant tout le week-end, mais nous ne pouvons nous y engager qu'une fois que nous aurons fait une séance d'essais libres."

"L'équipe aéro a fait beaucoup de travail de CFD, puis nous avons dû modifier les disques de freins conformément à ce que nous avons découvert", ajoute-t-il quant à la résolution des problèmes de refroidissements rencontrés en Russie.

Les derniers week-ends de course ont été compliqués pour Romain Grosjean sur le plan du freinage, mais il a visiblement trouvé la recette la semaine dernière, en Autriche, où il a atteint la Q3 avant de décrocher la sixième place du Grand Prix. Le Français est désormais prêt à s'attaquer au tracé de Silverstone, qui n'est "pas un circuit facile".

"Il y a toutes les portions à haute vitesse, où l'on veut vraiment avoir de la vitesse et rester rapide", décrit-il. "Puis il y a les sineux virages 3 et 4, ainsi que tout le dernier virage, qui est compliqué avec l'accélérateur. De manière générale, il faut un bon train arrière, et si c'est le cas, on peut mettre un peu d'appui à l'avant et aller plus vite."

partages
commentaires
Édito - Le Red Bull Junior Team a-t-il encore un sens ?
Article précédent

Édito - Le Red Bull Junior Team a-t-il encore un sens ?

Article suivant

Frédéric Vasseur nommé directeur de Sauber F1

Frédéric Vasseur nommé directeur de Sauber F1
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021