Haas souhaite conserver Leclerc comme pilote d'essais

partages
commentaires
Haas souhaite conserver Leclerc comme pilote d'essais
Par : Benjamin Vinel
18 nov. 2016 à 10:30

Membre de la Ferrari Driver Academy et pilote de développement Haas F1 Team, Charles Leclerc pourrait garder ce rôle l'an prochain s'il conserve ses liens avec la Scuderia.

Charles Leclerc, Haas VF-16 Test Driver
Charles Leclerc, Haas VF-16 Test Driver
Charles Leclerc, pilote d'essais Haas F1 Team VF-16
Charles Leclerc, pilote d'essais Haas VF-16
Günther Steiner, Team Principal Haas F1 Team lors de la conférence de presse de la FIA
Charles Leclerc, ART Grand Prix
Charles Leclerc, pilote d'essais Haas F1 Team
Charles Leclerc, ART Grand Prix

On voit toutefois mal Ferrari se séparer d'un pilote qui brille depuis la début de sa carrière en monoplace : deuxième de FR2.0 Alps en 2014, quatrième (et champion rookie) de F3 Europe l'an passé, et actuel leader du championnat de GP3 Series malgré un plateau particulièrement relevé.

En marge de plusieurs séances d'essais privés au sein d'anciennes monoplaces de la Scuderia, Charles Leclerc a également pris le volant de la Haas VF-16 à quatre reprises cette saison, profitant des liens qui unissent l'écurie américaine à Ferrari. Il était prévu que le Monégasque participe à cinq séances d'EL1 en 2016, mais Leclerc préfère faire l'impasse sur Abu Dhabi pour se concentrer sur le GP3 : il jouera le titre sur le circuit de Yas Marina.

Haas, qui vient de recruter Kevin Magnussen aux côtés de Romain Grosjean, n'a toutefois pas encore pris de décision quant à son ou ses pilotes d'essais pour 2017.

"Je pense qu'il faut attendre ce moment-là, après Abu Dhabi, pour voir ce que nous allons faire. Nous avons été très occupés, croyez-moi", souligne Günther Steiner, directeur d'équipe, qui ajoute au sujet de Leclerc : "Il a fait ses derniers EL1 pour cette année. En ce qui concerne cette histoire de troisième pilote, nous allons en discuter après Abu Dhabi."

Steiner est satisfait du travail effectué par Leclerc à chaque fois qu'il a pris le volant de la monoplace d'Esteban Gutiérrez en essais libres, mais l'avenir du Monégasque chez Haas dépendra de ses liens avec Ferrari : "Il a fait du bon travail. Il est pilote de développement Ferrari. S'ils veulent continuer à le développer, nous discuterons avec eux volontiers. Car nous sommes contents de son travail, il n'y a pas de problème là-dessus."

Objectif titre en GP2

Quoi qu'il en soit, c'est une campagne en GP2 qui attend Leclerc pour la saison 2017, probablement chez Prema Racing, bien que l'avenir du pilote ART n'ait pas encore été confirmé.

Lorsqu'il lui est demandé s'il se sent prêt pour la Formule 1, Leclerc répond : "Je pense ! Je pense aussi qu'une année en GP2 ne fera que m'aider à me développer en tant que pilote et à prendre de l'expérience. Ce ne sera que positif. Bien sûr, si j'avais l'opportunité de rejoindre la Formule 1 à la fin de l'année, je la saisirais des deux mains."

Quant à son objectif pour la saison 2017 de GP2, il est sans équivoque. "Gagner ! Je n'y vais pas pour faire deuxième. Ce sera une année difficile, car c'est très dur de gagner le GP2 dès la première année, mais je vais faire de mon mieux", conclut Leclerc.

 

Polo Haas F1 Team 2016
Polo Haas F1 Team 2016
Article suivant
Après sa gaffe sur Trump, le sponsor de Pérez se lance dans la charité

Article précédent

Après sa gaffe sur Trump, le sponsor de Pérez se lance dans la charité

Article suivant

Technique - Mercedes en fait-il assez pour rester devant en 2017 ?

Technique - Mercedes en fait-il assez pour rester devant en 2017 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes ART Grand Prix , Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités