Haas va tester un nouveau fournisseur de freins au Brésil

partages
commentaires
Haas va tester un nouveau fournisseur de freins au Brésil
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Benjamin Vinel
29 oct. 2016 à 15:15

Haas va tester des disques de frein Carbone Industrie au Grand Prix du Brésil pour tenter de comprendre si les problèmes rencontrés en 2016 sont dus au fournisseur actuel, Brembo, ou au design de la VF-16.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Un moyeu de la Haas VF-16
Un moyeu de la Haas VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Guenther Steiner, team principal Haas F1
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16

Après une nouvelle défaillance des freins d'Esteban Gutiérrez au Grand Prix des États-Unis, Brembo et Haas ont travaillé dur pour trouver une explication aux problèmes rencontrés cette saison.

Tandis qu'une solution provisoire a été mise en place ce week-end, avec des disques de frein différents notamment, c'est un changement plus drastique qui est prévu pour les essais libres du vendredi à Interlagos. Haas testera alors des pièces Carbone Industrie sur l'une de ses voitures pour effectuer un comparatif représentatif et évaluer la situation. L'équipe décidera ensuite de laisser ces pièces sur la voiture pour le reste du week-end ou de revenir à Brembo.

"Nous testons un matériel différent parce qu'il faut faire des comparatifs pour l'an prochain, pour voir ce que font les pièces", explique Günther Steiner, directeur d'équipe. "Nous verrons quel en sera le résultat."

Des essais libres encourageants

Selon Haas, les essais du vendredi avec les composants de frein révisés n'ont pas montré de problèmes potentiels, et d'après Gutiérrez, la situation est meilleure que le week-end dernier.

"La situation est meilleure qu'à Austin, ils sont renforcés", confirme le Mexicain. "Mais voyons voir en course. Espérons qu'ils ne casseront pas."

Lorsqu'il lui est demandé comment la défaillance de ses freins au dernier Grand Prix a affecté sa confiance, Gutiérrez répond : "Nous ne voulons pas en avoir, et nous faisons de notre mieux pour que les freins soient dans la meilleure condition possible."

"Ce n'est pas une très bonne sensation de monter dans la voiture et de savoir que les freins vont probablement lâcher, surtout ici, où nous atteignons 360 km/h. Donc il faut faire très attention à ça, être conscient de ça et de tout ce qui se passe sur la voiture, et ne pas prendre de risques."

Artwork Haas VF-16 de Romain Grosjean
Artwork Haas VF-16 de Romain Grosjean
Article suivant
Pourquoi la stratégie de pneus demeure très ouverte à Mexico

Article précédent

Pourquoi la stratégie de pneus demeure très ouverte à Mexico

Article suivant

Technique - Les écopes de freins de la Williams FW38

Technique - Les écopes de freins de la Williams FW38
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Esteban Gutiérrez Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités