Häkkinen : Il faut s'attendre à "plus de résultats inattendus" en F1

Pour Mika Häkkinen, le Grand Prix de Chine et la victoire de Daniel Ricciardo ont prouvé que la Formule 1 se dirigeait vers une saison faite d'incertitude et la fin de la domination Mercedes.

Häkkinen : Il faut s'attendre à "plus de résultats inattendus" en F1
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
La voiture de sécurité mène Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et le reste du peloton
Mika Hakkinen
Les pilotes écoutent l'hymne national sur la grille
Les activités d'avant-course sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Mika Hakkinen au World Stars Football Match
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Sur les trois premières épreuves de la saison, Ferrari en a remporté deux et Red Bull une, alors que Mercedes n'a signé qu'une seule pole position, en Australie, avant d'être battu par la Scuderia à Bahreïn et encore plus sèchement en Chine.

Même si toutes les courses ont finalement été plus disputées que ne pouvaient le laisser penser les qualifications et le début de hiérarchie qui s'est dessiné, notamment en raison de faits de course et de choix stratégiques différents, il apparaît clairement qu'aucune structure ne soit suffisamment devant les autres pour être à l'abri de la moindre anicroche sur le plan du déroulé des courses.

Et c'est ce que note le double Champion du monde Mika Häkkinen dans sa dernière chronique pour Unibet : "La vraie image d’ensemble après la course [de Chine] est que la Formule 1 en 2018 est véritablement enthousiasmante. Des gens ont dit que lors des dernières années, la discipline était devenue un petit peu ennuyeuse et prévisible, mais on ne peut pas dire ça actuellement. Ferrari a remporté les deux premières courses, Red Bull Racing a gagné à Shanghai et Mercedes n’a pas encore de victoire ; c’est assez incertain, ce qui est excellent."

Selon le Finlandais, le choix de Pirelli d'élargir et d'attendrir ses pneus pour 2018, après une saison 2017 conservatrice en raison de la nouvelle réglementation aéro, est un facteur essentiel de cette incertitude.

"De mon point de vue, il y a deux raisons pour lesquelles la Formule 1 produit un meilleur spectacle. La première, ce sont les pneus Pirelli, car il y a un choix de pneus plus large et globalement les composés disponibles sont plus tendres qu’avant. Cela crée une fenêtre de performance plus étroite pour chaque pneu et il semble que Mercedes a souffert. Ils ont eu des difficultés auparavant, mais cette année c’est bien plus remarquable, et dans le même temps Ferrari et Red Bull en bénéficient."

"La seconde raison du changement d’équilibre dans le championnat est que quelques règles clés sont restées inchangées et, au fil du temps, les équipes de pointe se sont rapprochées en termes de performance. Mercedes a très bien fait ses devoirs il y a quatre ans quand la réglementation des moteurs hybrides a été introduite, et ils ont eu une grande avance. Le règlement limitait également le développement et les tests, donc il a fallu un certain temps pour que la concurrence revienne. Il semble que nous ayons désormais trois équipes capables de gagner des Grands Prix de façon régulière, c’est une nouvelle fantastique."

"Personnellement, je ne pense pas que Ferrari ait soudainement fait un grand pas en avant ou que Mercedes ait reculé. La Formule 1 est tellement complexe que les résultats reflètent le travail de centaines d’ingénieurs dans chaque équipe, et en conséquence, chaque solution – ou problème – est la résultante de nombreuses personnes qui intègrent beaucoup d’idées différentes."

"Dans ce contexte compliqué, je ne m’attends pas à ce que Mercedes retrouve une position dominante très facilement. Nous sommes partis pour plus de résultats inattendus lors des courses qui arrivent."

partages
commentaires
Massa : Williams paie le fait d'avoir privilégié l'argent
Article précédent

Massa : Williams paie le fait d'avoir privilégié l'argent

Article suivant

Technique - Comment Red Bull a fait de la RB14 une gagnante

Technique - Comment Red Bull a fait de la RB14 une gagnante
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021