Häkkinen : "Ferrari devrait être en tête" mais a commis "trop d'erreurs"

partages
commentaires
Häkkinen :
Par : Fabien Gaillard
25 sept. 2018 à 17:39

Mika Häkkinen est revenu sur le week-end du Grand Prix de Singapour en pointant du doigt les erreurs commises par une écurie Ferrari qui devrait selon lui mener le classement.

Alors que la plupart des observateurs s'attendaient à un week-end à l'avantage de la Scuderia Ferrari sur le circuit urbain de Marina Bay, finalement c'est Mercedes et Lewis Hamilton qui ont signé la pole position et la victoire, augmentant encore leur avance respective aux championnats, profitant en sus d'un choix stratégique de Ferrari qui s'est avéré perdant.

Lire aussi :

Pour Mika Häkkinen, ce Grand Prix a tout autant été une démonstration de Mercedes qu'une nouvelle preuve de la faiblesse de Ferrari. "[La course de Singapour] a été un grand pas pour Lewis Hamilton vers la victoire au Championnat du monde de cette année, et pour tous ceux qui s'attendaient à ce que Mercedes connaisse un week-end difficile sur la piste de Singapour, le résultat a souligné les grandes améliorations que l'équipe a apportées à sa voiture en termes de traction dans les virages à basse vitesse. J'ai déjà dit que les Mercedes étaient parfois sur le fil du rasoir au niveau des réglages, mais l'équipe a clairement travaillé très dur pour progresser dans tous les domaines de performance."

"Même si Ferrari semble avoir la voiture la plus rapide, la capacité de Mercedes à tirer le meilleur de son package, combinée à une bonne stratégie et au travail d'équipe, continue de leur donner l'avantage. L'alliance de Hamilton avec Valtteri Bottas fonctionne bien et l'équipe est en très bonne position."

"J'avais l'impression, avant cette course, que Hamilton était en bonne position, car Verstappen aurait du mal à se battre en ligne droite, et Ferrari vivait un nouveau week-end difficile. Il n'est donc pas surprenant qu'il ait réalisé une belle performance en course et remporté la victoire ; en portant son avance au Championnat du monde à 40 points, Sebastian Vettel va avoir beaucoup de travail s'il veut se battre pour le titre lors des six Grands Prix restants."

"Ferrari se rend parfois la vie difficile"

Le Champion du monde finlandais explique que la petite sortie de route, lors de laquelle Vettel a abîmée sa SF71H en EL2, a été un signe précurseur de ce qui s'est passé par la suite. "Ferrari devrait vraiment être en tête de ce championnat, mais il y a eu trop d'erreurs, et quelques décisions étranges."

"Le petit accident de Vettel lors des essais du vendredi a perturbé le rythme en début de week-end, par exemple. Ils ont semblé s'en remettre, puisque Vettel et Kimi Räikkönen étaient premier et deuxième des derniers essais. Cependant, il a ensuite été plus difficile de comprendre la décision de prendre des risques dans le choix des pneus au cours de la deuxième partie des qualifications, ce qui a contribué à ce que Vettel et Räikkönen n'aient pas la même montée en puissance vers les derniers tours de la Q3. Ferrari se rend parfois la vie difficile."

Lire aussi :

Pire, il pense que Vettel a perdu confiance dans son écurie. "Le résultat de la course a été une grande déception pour Ferrari en général, et Vettel en particulier. J'ai vu qu'il a dit qu'il aurait aimé pouvoir demander conseil à Michael Schumacher, et je peux comprendre pourquoi. En travaillant en étroite collaboration avec la direction et le personnel technique, Michael a su tirer le meilleur parti de l'équipe Ferrari, et il semble que Vettel ait perdu confiance en l'équipe pour lui fournir le soutien nécessaire."

"Une fois qu'un pilote commence à s'inquiéter des choses à l'extérieur de la voiture, cela peut être un vrai problème en termes de concentration et d'état d'esprit. Si Vettel veut gagner le Championnat du monde, il doit avoir l'esprit clair."

Prochain article Formule 1
"Ridicule" de croire que Renault pourra lutter contre le top 3 en 2019

Article précédent

"Ridicule" de croire que Renault pourra lutter contre le top 3 en 2019

Article suivant

Leclerc chez Ferrari : "Les temps changent" pour la Scuderia

Leclerc chez Ferrari : "Les temps changent" pour la Scuderia
Charger les commentaires